Véronique Sanson revient sur sa rupture radicale avec Michel Berger

Chargement en cours
 Véronique Sanson lors de la première de la pièce de théâtre "Nos amis les Humains" de Bernard Werber au Palais des glaces à Paris, le 22 septembre 2016.

Véronique Sanson lors de la première de la pièce de théâtre "Nos amis les Humains" de Bernard Werber au Palais des glaces à Paris, le 22 septembre 2016.

1/2
© BestImage, JLPPA
A lire aussi

Fabien Gallet

En 1972, elle chantait Besoin de personne. La même année, Véronique Sanson quittait Michel Berger. Une rupture sur laquelle la chanteuse de 67 ans est revenue dans l'émission Un jour, un destin, diffusée dimanche 9 octobre 2016 sur France 2.

À la fin des années 1960, Michel Berger croise la route de Véronique Sanson, une jeune chanteuse talentueuse. Auprès d'elle, le musicien trouve l'inspiration, mais également l'amour. Ainsi, en 1972, la jeune femme de l'époque sort grâce au directeur artistique, devenu son compagnon, l'album "Amoureuse". Un disque porté par le titre Besoin de personne qui rencontre un grand succès. Pourtant, alors que le couple travaille sur le second album de la chanteuse, intitulé "De l'autre côté de mon rêve", l'histoire d'amour prend subitement fin. Mais Véronique Sanson ne reste pas célibataire très longtemps et part très vite vivre une nouvelle romance de l'autre côté de l'Atlantique.

Invitée dans l'émission Un jour, un destin, l'interprète de "Drôle de vie", s'est confié sur cette surprenante rupture avec le musicien français qu'elle considérait alors comme son "amour fou", son "jumeau", voire même son "sorcier".

"Il n'y a pas eu de petit mot"

"Il y a une légende qui veut que vous quittiez Michel Berger du jour au lendemain...", a rappelé Laurent Delahousse. Effectivement, la chanteuse a mis fin à cette idylle d'une manière aussi brusque qu'inattendue. "Oui c'est vrai. Il n'y a pas eu de petit mot. Je lui ai dit : 'Je descends, je vais chercher des cigarettes'", a-t-elle expliqué. Elle ne remontera jamais.

Il faut dire que Véronique Sanson était tombée amoureuse d'un autre homme, une autre star de la musique, Stephen Stills, membre du célèbre groupe américain Crosby, Stills, Nash & Young. "L'at­trac­tion était trop puissante. Je me suis dit : 'Il faut que je le fasse sinon je vais mourir, je vais m'éteindre'", s'est-elle souvenue. C'est donc sur un coup de tête qu'elle quitte la France pour les Etats-Unis. "Je voulais y aller cinq minutes", a-t-elle ajouté : "Je ne pensais pas que ça allait prendre une telle proportion parce qu'être avec Stills c'est du boulot hein !"

Après avoir épousé Stephen Stills en 1973, la chanteuse donne naissance à un fils, Chris­to­pher, l'année suivante. Mais cinq ans plus tard, le couple divorce. Véronique Sanson n'a pourtant aucun regret. "J'aurais raté quelque chose, il fallait que je suive cette étoile", confiait-elle dans On n'est pas couché en janvier 2015 : "Quand on tombe amoureux de quelqu'un, on oublie toutes les autres choses... Je savais ce que je perdais, mais je ne pouvais pas faire autrement que de perdre un joyau immense. Je l'aimais encore Michel. Si j'avais pu avoir les deux en même temps, j'en aurais été ravie. Ils étaient tellement complémentaires."

 
103 commentaires - Véronique Sanson revient sur sa rupture radicale avec Michel Berger
  • avatar
    royco -

    pour quelqu'un qui chante "Besoin de personne" c'est pas mal !

  • avatar
    glen29 -

    n'était ce pas le même car à un moment elle voyait double. Boire ou aimer.

  • avatar
    nialal -

    Quoi ? J'apprends par les médias qu'elle voulait deux autres hommes après m'avoir dit qu'elle m'aimait. Je prendrai un avocat ...au repas !

  • avatar
    cachalo -

    ha veronique sanson elle revient , je me souviens la derniere fois , je l ai vu elle etait bourree comme une cantine, cette soularde , qu elle picole , on n a pas envie de l entendre , son fils avait honte pour elle , elle déclarait etre aloccolique , quand on voit sa tronche effectivement elle n a pas une tronche a sucer des glacons lol

  • avatar
    marengo -

    bravo les commentaires, à la hauteur des mateurs d'émissions d'un niveau QI très bas. La connerie a encore de beaux jours. Et Zapata qui entre dans une vulgarité...cela reflète bien l'image de l'éducation nationale version 21e

    avatar
    huggui -

    Oui, Véronique Sanson a été alcoolique. Et contrairement à vous, en tant que fan, je trouve qu'elle l'a avoué d'une façon beaucoup plus noble que Renaud. Il y avait des rumeurs qui disaient qu'elle l'était. Elle s'est d'abord servie de son art pour répondre à ces rumeurs en écrivant et composant en 2004 une chanson magnifique intitulée "La douceur du danger" sur son album "Longue distance". Ensuite, elle a été invitée par le journaliste Didier Varrod pour une interview fleuve sur sa vie et sa carrière intitulée aussi "La douceur du danger" où elle a affirmé qu'elle était alcoolique devant des millions de téléspectateurs. Juste pour poser les choses, dire la vérité et de la même façon envoyer valser les "on dit" la concernant à ce sujet. C'est une belle preuve de courage. Elle a même dit qu'elle était inscrite aux alcooliques anonymes et à présent elle vit avec un homme qui était comme elle aux alcooliques anonymes. Et je crois d'ailleurs qu'elle s'en est totalement remise.

    Ensuite, un livre reprenant l'interview de Didier Varrod et intitulé lui aussi "La douceur du danger" est paru et elle en a donc reparlé dans quelques émissions. Mais c'est tout. On savait sa vérité sur le sujet et depuis les médias dans l'ensemble ne l'embêtent plus avec ça, preuve qu'elle avait raison de mettre les choses à plat.

    Par contre pour Renaud, je trouve qu'il médiatise trop son alcoolisme et ne se bat pas assez contre ! (Voir ses récentes interviews). Mais surtout, en 2002, alors qu'il ne faisait plus parler de lui depuis 95 et son album de reprises de Brassens, autant dire depuis pas mal de temps avant, il se met à parler de son alcoolisme et de dire que sa femme de l'époque Romane Serdat l'en avait sorti, juste au moment comme par hasard où il avait l'album "Boucan d'enfer" à faire vendre. Et il nous a refait le coup cette année avec la sortie de son album au printemps. Pas loupé, bonne stratégie marketing malgré tout, les deux albums se sont bien vendus. Mais bon, voilà, je trouve qu'il le fait d'une manière plus commerciale et moins artistique que Véronique Sanson l'a fait. De toutes façons, autant j'aime l'artiste Renaud dans certaines de ses chansons ("Miss Maggie" est ma chanson préférée de lui tellement elle est drôle, cynique mais réaliste sur Margaret Thatcher et en même temps une déclaration d'amour pour toutes les "autres" femmes), autant le personnage public a tendance à m'énerver.

    avatar
    lenny158 -

    bravo marengo, je n'aurais pas dit mieux.

    avatar
    lenny158 -

    Renaud est loin d'avoir la classe et le talent de Véronique.Il aurait mieux fait de rester où il était, au lieu de se servir des médias pour faire un "come back" comme on dit. On nous impose une de ces nouvelles chansons, tous les jours après les actualités, c'est soulant (sans jeu de mot) et d'exhiber son tatouage du christ.."comme lui j'ai souffert", qu'est ce qu'il en sait? il l'a connu personnellement, ce personnage "mythique"?
    Que Véronique ait été amoureuse de 2 hommes en même temps, je ne vois pas le problème. Probablement que la présence de ces 2 hommes se complétaient et la comblaient.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]