Vincent Lindon : "Avant, je me sentais un peu immortel"

Vincent Lindon : "Avant, je me sentais un peu immortel"

Vincent Lindon

A lire aussi

Fabien Gallet

Quelques mois après le succès de La Loi du marché, film grâce auquel il s'est vu remettre le Prix d'interprétation à Cannes en 2015, Vincent Lindon s'apprête à faire une nouvelle fois sensation sur grand écran avec Les Chevaliers blancs, qui sortira le 20 janvier 2016. Dans ce long-métrage signé Joachim Lafosse, l'acteur interprète le président d'une ONG dont l'objectif est de ramener en France des orphelins et de les faire adopter. Un film basé sur une histoire vraie, celle de l'af­faire de l'Arche de Zoé qui avait fait grand bruit en 2007.

Une nouvelle fois, Vincent Lindon a donc accepté de jouer dans un film ancré dans la réalité. Un rôle qui l'a directement renvoyé à son statut de père. C'est notamment sur ce point que le comédien est revenu dans une interview accordée au magazine Marie Claire. Car dans la vie de tous les jours, il se révèle très angoissé, surtout depuis qu'il a goûté aux joies de la paternité. En effet, son rapport à la vie a profondément changé et certaines de ses craintes sont de plus en plus présentes : "Il n'y a ni combine ni passe-droit pour échapper à la mort", estime l'acteur de 56 ans. "C'est une angoisse qui m'étreint davantage depuis que j'ai des enfants. Avant, je me sentais un peu immortel, précise-t-il, je prenais des risques en roulant trop vite, en me mettant des murges..."

Désormais père de famille, ses priorités ont changé : "Je ne suis pas inquiet pour moi, mais pour le père que je suis. Je veux qu'il soit toujours en forme pour subvenir à n'importe lequel de leurs besoins. C'est une obsession." Pour ses deux enfants, Vincent Lindon donnerait tout. D'ailleurs, au cours de la 68e édition du festival de Cannes, alors qu'il recevait son prix des mains de l'actrice Michelle Rodriguez, ce dernier se laissait aller à une touchante déclaration en évoquant "les deux personnes (qu'il) aime le plus sur cette terre, (son) fils Marcel et (sa) fille Suzanne."

Toujours très réservé lorsqu'il s'agit d'aborder sa vie privée, le comédien ne parle pas de sa vie amoureuse et fait la même chose au cinéma, encore dernièrement dans Les Chevaliers blancs. "Dans le film, confie-t-il à Marie Claire, j'ai tenu à ce que le fait que mon personnage vive en couple avec celui joué par Louise Bourgoin soit à peine effleuré. Aucune scène de sexe ou autre. Je suis un grand pudique, j'ai horreur de l'exhibitionnisme des sentiments" conclut-il.

 
3 commentaires - Vincent Lindon : "Avant, je me sentais un peu immortel"
  • krabvert4522 -

    "Il n'y a ni combine ni passe-droit pour échapper à la mort" dit Vincent Lindon, 56 ans : Ouf ! Merci d'être aussi lucide et de l'exprimer.

  • moumoune85 -

    J adore cet acteur,plein de charisme,et plein de charme

  • coucou75 -

    l'arche de zoé et bien les protagonistes peuvent en parlér ils s'en ont mis plein les poches et ont pris la poudre d'escampete mais laisser ses enfants vivre dans leurs pays c'est leurs terre a vingt ans il vont y retourner

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]