Belle-mère envahissante : comment réagir ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Il arrive parfois pour l'un des deux membres d'un couple que sa belle-mère soit un tant soit peu envahissante ! Que ce soit pour des décisions qui ne regardent que vous ou pour d'autres problématiques telle que l'éducation des enfants, elle ne peut s'empêcher de diriger et de donner son avis sans qu'on vous ne l'ayez demandé. Face à une telle situation, il est indispensable de trouver des solutions et de savoir mettre le holà. Perdu ? Voici quelques conseils pour savoir comment réagir et faire en sorte que tout se passe bien...

En parler avec son conjoint

Même si votre belle-mère ne fait sans doute pas exprès, elle ne peut s'empêcher de mettre son nez dans vos affaires et cela commence réellement à vous incommoder ? Avant que la situation ne dégénère et que la guerre soit déclarée entre vous, il paraît indispensable, dans un premier temps, d'en parler avec votre conjoint. Il est là pour vous écouter et vous donner ses précieux conseils. Mais ce n'est pas tout ! Il sera aussi très flatté à l'idée que vous souhaitiez en parler avec lui plutôt que de garder cela pour vous.

Mettre en place des règles de bonne entente

Une fois que votre compagnon est au courant de la situation, la prochaine étape qui semble être la plus adaptée est d'établir des règles de bonne entente afin que tout se passe dans les meilleures conditions. En effet, dressez la liste des choses qui vous dérangent et faites en sorte de trouver des compromis. L'une des ces règles pourra être par exemple de ne pas impliquer la belle-famille au sein de vos disputes ou encore de ne pas être obligé de se rendre tous les dimanches au fameux "déjeuner familial". Le tout en veillant, bien entendu, à être conciliante et respectueuse envers votre belle-maman, mais cela va de soi.

Savoir dire non

Autre conseil, veillez à ne surtout pas vous faire marcher sur les pieds. Sur le ton de la courtoisie, n'hésitez pas à dire non à votre belle-mère envahissante et à la mettre au courant de votre désaccord. Cela ne doit pas être pris comme une attaque mais, bien au contraire, comme une certaine manière d'avancer et d'entretenir de bons rapports, placés sous le signe de la franchise et du dialogue. En effet, si elle vous invite, vous et votre mari, à partager son dîner mais que cela tombe un soir où vous aviez prévu de vous retrouver en amoureux, jouez la carte de la franchise : remerciez-la mais ne vous sentez pas obligée de dire oui. Dites-lui que cela n'est pas possible pour ce soir-là et proposez-lui une autre date afin qu'elle ne se vexe pas et que tout le monde y trouve son compte.

Eviter les conflits

Dernier conseil pour faire face à une belle-mère envahissante : évitez à tout prix les conflits de grand intérêt ! Lorsque vous savez par exemple qu'un sujet est sensible, évitez d'en parler ou d'y faire référence. Cela vous aidera à éviter les crises. Soyons honnête, votre couple s'en portera que beaucoup mieux !

 
0 commentaire - Belle-mère envahissante : comment réagir ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]