Bien vivre une relation longue distance, c'est possible !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Votre amour de vacances dure plus longtemps que prévu ? Vos carrières vous obligent à vivre dans deux villes différentes ? Bienvenue dans une relation longue distance ! Si vous voulez que ça marche avec votre compagnon, suivez quelques conseils.

Retrouvez-vous régulièrement

C'est la base d'une relation qui dure ! Si vous voulez que votre amour longue distance tienne la route, vous devez vous retrouver régulièrement. Tous les week-ends si possible, toutes les deux semaines voire tous les mois si la distance qui vous sépare est vraiment très longue. Ces retrouvailles vous permettront de profiter de votre couple, de partager des moments et des émotions, sur lesquels votre couple se construit au fur et à mesure.

Pensez également à définir la date de vos prochaines retrouvailles avant de vous quitter. Avoir une échéance à l'esprit vous permettra de profiter de vos moments en solo et de ne pas être dans l'attente vis à vis de votre amoureux.

N'ayez pas trop d'attentes

Deux semaines que vous ne l'avez pas vu, vous n'avez qu'une hâte : le retrouver sur le quai de la gare ou à l'aéroport ! C'est bien normal. Cependant, si vous avez trop d'attentes concernant vos retrouvailles et le temps que vous passerez tous les deux, vous pourriez être déçue. Votre vie et la sienne ne s'arrêtent pas dès que vous vous retrouvez. L'un ou l'autre peut avoir des soucis passagers, une question professionnelle qui le taraude ou être dans un état d'esprit moins favorable de temps en temps. Sachez vous adaptez, c'est aussi ça un couple.

Ne vous quittez pas fâchés

Si vos retrouvailles ne furent pas à la hauteur de vos espérances ou si vous vous êtes disputés durant le week-end, essayez de ne pas vous quitter fâchés. Même si vous n'êtes pas d'accord sur un point, souvenez-vous que vous ne vous reverrez pas avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, et que régler une dispute par téléphone est compliqué. Essayez de résoudre vos différents de visu. Si vous ne pouvez pas le faire, ne vous quittez pas en vous faisant la tête : la communication sera d'autant plus difficile à rétablir.

Ne comptez pas vos heures au téléphone
Le téléphone, l'accessoire indispensable d'une relation longue distance ! C'est lui qui vous permet de partager votre quotidien, vos joies et vos déceptions avec votre compagnon. N'hésitez pas à raconter à votre amoureux ce qui vous importe le plus (Big Boss qui vous a félicitée pour votre travail, une copine qui vous a annoncé son prochain mariage) et ce qui vous importe un peu moins (un nouvel achat, une voisine qui vous exaspère). Ce sont ces conversations qui font votre relation.

Ne soyez pas jalouse

À 300 km de distance, difficile de savoir ce que votre amoureux fait heure après heure, et surtout qui il rencontre. Pour ne pas angoisser à l'idée qu'il se fasse draguer par une jolie fille, essayez de ne pas être jalouse. C'est la solution la plus simple pour ne pas se ronger les sangs au quotidien. Toutefois, intéressez-vous à ses fréquentations, demandez qui est cette fameuse Émilie qui n'en finit pas de commenter ses statuts Facebook, ne manquez pas de lui rappeler que vous êtes géniale et qu'aucune autre ne vous arrive à la cheville... juste au cas où !

Organisez des escapades régulières

Même à distance, votre relation peut souffrir de la routine. Le traditionnel coup de téléphone le soir avant de dormir, vos petites habitudes du week-end... Pour que la routine ne s'installe pas dans votre couple, prévoyez des petites escapades régulières en amoureux. Deux jours à Barcelone, trois à Berlin... Plutôt que de le retrouver à Angers ou qu'il vous rende visite à Marseille, partez tous les deux dans un endroit que vous ne connaissez pas. Ces petits séjours redonneront du baume au coeur à votre couple. Et c'est reparti pour plusieurs mois à distance !

 
0 commentaire - Bien vivre une relation longue distance, c'est possible !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]