Comment rompre tout en vivant toujours ensemble ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Avec la crise immobilière, de nombreux couples se retrouvent dans une situation qui n'est pas très confortable : malgré une rupture désirée, voilà qu'ils se retrouvent à partager le même appartement, en attendant que l'un ou l'autre ait les moyens de se trouver un autre logement. Comment faire pour que cette cohabitation forcée se passe au mieux ? Voici quelques astuces pour réussir une rupture sous le même toit.

Définir sa nouvelle relation

Vous rompez, c'est certain, il n'y a plus rien à faire. Mais votre appartement/maison reste encore un lieu qui va vous lier durant quelques temps. Rien ne sert de vous mentir sur vos sentiments, puisque vous allez devoir affronter une promiscuité pas vraiment agréable. Définissez vos réels sentiments pour la personne qui est désormais votre ex, et parlez-en : l'aimez-vous encore ? Souhaitez-vous le/la reconquérir ? N'attendez pas qu'il/elle ramène une nouvelle conquête dans votre salon pour piquer une crise de jalousie !

Définir ses limites

Justement, seriez-vous d'accord pour que votre ex-partenaire ramène sa conquête d'un soir dans votre ancien lit conjugal ? Sûrement pas... Il faut donc poser des limites sur ce que vous êtes capable de supporter, ou pas. Maintenant que vous n'êtes plus ensemble, hors de question de passer tous ses caprices : les concessions que l'on faites dans un couple n'ont plus lieu d'être. Soyez ferme !

De même, l'un de vous deux va bien devoir prendre le canapé, en attendant. Partager un appartement malgré la rupture, oui, mais pas le lit ! Rien de tel pour être dans le flou, et ne plus savoir quels sont ses sentiments exacts pour cet ex qui est toujours bien présent, du moins physiquement...

L'aspect financier

Vous aviez peut-être un compte commun pour régler vos dépenses, ou des arrangements de couple pour faire les courses et payer votre loyer... Même si cela vous arrange toujours autant aujourd'hui, là encore, le mieux est de fermer ce compte courant, quitte à faire de nombreux virements (souvent gratuits).

Le confort des petites habitudes ne doit pas vous mener dans une situation "d'embourbement" qui vous empêcherait d'avancer dans votre nouvelle vie. Tous les petits avantages que vous lui aviez donnés parce qu'il s'agissait de votre moitié doivent disparaître.

Un délai à ne pas dépasser

Partager un domicile "en attendant" que l'un ou l'autre trouve mieux, peut vite se transformer en mois, voire en années, de cohabitation forcée. Quand vous décidez de rester dans le même logement pour une question pratique, vous devez tous les deux, à tout prix, déterminer une date de péremption de ce petit arrangement. Fixez-vous six mois maximum, dans le cas d'une location. Au-delà de ce délai, soyez intransigeant !

Si l'appartement ou la maison vous appartient, en revanche, cela risque évidemment de mettre plus de temps, évidemment : il faut réussir à le/la vendre...

Partez en weekend

Pour mieux gérer cette situation qui peut vite être pesante, accordez-vous des moments à vous, loin de cet appartement déjà habité. Partez le plus possible chez des amis, dans votre famille, pour des frais moindres.

Prenez du temps pour vous, sans pensez à cet ex-compagnon qui est déjà trop présent dans votre quotidien !

 
0 commentaire - Comment rompre tout en vivant toujours ensemble ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]