Draguer sur Internet : les pièges à éviter

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

En 2013, plus besoin de se poser la question : Internet peut grandement faciliter la mise en relation d'individus qui ne se seraient probablement jamais rencontrés sans. Malgré tout, certaines personnes peuvent encore avoir des réticences à se livrer par écran interposé, ou à tout simplement avouer qu'elles en ont besoin pour faire des rencontres amoureuses. Voici quelques clés pour prendre son clavier en toute sérénité.

Draguer sur Internet n'est pas honteux

"Je n'ai pas besoin d'Internet pour rencontrer quelqu'un !", est souvent la réponse d'un ou d'une célibataire à qui l'on vient de suggérer de s'inscrire sur les plus grands sites de rencontres. Certes, avoir le coup de foudre (ou un simple coup de coeur), cela peut arriver dans le métro ou dans une librairie. Malgré tout, il est assez rare de tomber nez à nez avec la personne de ses rêves sans l'avoir cherchée. Alors, s'inscrire sur Internet pour trouver l'âme soeur n'a rien de choquant, surtout quand on sait qu'en Europe ils sont 35 millions à faire la même chose !

Bien choisir ses sites selon ses envies

Amour pour la vie ? Rencontre d'un soir ? Quelque chose entre les deux ? Avant toute chose, mieux vaut savoir que tous les sites internet ont leur fonction propre : Gleeden s'adresse aux personnes en couple qui souhaitent avoir une aventure extra-conjugale, Attractive World aux célibataire CSP++ qui n'ont pas peur de voir leur profil refusé par la communauté, Adopte-Un-Mec aux jeunes gens parfois un peu libérés, pas vraiment à cheval sur la fidélité... Une fois que vous vous serez bien renseignés sur la question, choisissez le site qui vous convient le mieux, et qui s'adapte à vos attentes. Ce sera un premier écrémage, nécessaire pour ne pas recevoir trop de messages trop hors sujet.

Une rencontre "IRL"

Sur Internet, que ce soit pour faire du shopping ou pour trouver l'amour, les arnaques sont multiples. Dans votre entourage vous connaissez forcément quelqu'un qui a failli ou qui s'est réellement fait avoir par une conquête virtuelle plus intéressée par son porte-monnaie que pour sa richesse intérieure ! Ne vous laissez pas balader trop longtemps par votre coup de coeur, et demandez un rendez-vous dans la vraie vie dès que cela commence à bien accrocher entre vous. S'il (ou elle) refuse plusieurs fois, cela commence à devenir louche. Au bout de trois "non", fermez votre fenêtre de conversation, et passez à autre chose. Si la personne accepte, en revanche, c'est bon signe : vous allez enfin pouvoir savoir si en face à face, vous êtes toujours aussi loquaces.

Savoir affronter le râteau

Rencontrer la personne dans la vraie vie (IRL, comme on dit) est aussi nécessaire que risqué. Toutes les éventualités sont à considérer ! La personne peut ne pas vous plaire du tout : dans ce cas, prévoyez une excuse de secours pour que la soirée ne s'éternise pas. Si la personne vous plaît, attendez-vous à ce que ce ne soit pas réciproque. Ne vous fiez pas à ce premier rendez-vous, car les impressions ne sont pas forcément partagées. Il est possible de passer une excellente soirée et de ne plus avoir de nouvelles de l'intéressé dès le lendemain !

Fermer son profil

Ça y est : vous avez trouvé la perle rare sur Internet. Après plusieurs semaines de bavardages, puis plusieurs rencontres dans la vraie vie, vous en êtes sûr(e) : vous avez fait le bon choix. Malgré tout, une petite question vous taraude : son profil Meetic (ou tout autre site Internet de rencontres) est-il toujours ouvert ? Drague-t-il toujours sur Internet tout en ayant une relation avec vous ? C'est tout à fait possible. Bon nombre de jeunes gens rencontrés virtuellement prennent goût à ce flirt par écran interposé et ne réussissent pas à couper le cordon de leur souris une fois l'amour trouvé. Parlez-en et posez vos limites : si vous souhaitez tous les deux être exclusifs, nul besoin de conserver ce profil !

Internet, pas tellement différent

Comme dans la vraie vie, Internet regorge de personnes plus ou moins fréquentables, plus ou moins honnêtes, et plus ou moins prêtes à l'engagement. Le tout est de le savoir, et de ne pas prendre pour argent comptant ce qui est dit au travers d'un écran. Les escroqueries restent courantes, mais les coups de foudre aussi ! Soyez vigilants, et cliquez jeunesse !

 
0 commentaire - Draguer sur Internet : les pièges à éviter
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]