J'ai trompé mon compagnon. Je lui dis ou pas ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

C'est arrivé : vous avez trompé votre compagnon ou votre compagne avec un(e) autre. L'histoire était sans lendemain, vous n'envisagez pasqu'elle dure plus longtemps qu'un soir. Maintenant que vous avez été infidèle, que faire : tout dire à celui ou celle qui partage votre vie, ou vous taire ?

Pourquoi dire la vérité

La fidélité et l'honnêteté sont ses valeurs très importantes pour vous, comme pour votre conjoint. Vous n'envisagez pas de lui cacher votre tromperie, c'est impensable pour vous de garder cette information pour vous seule. En lui cachant ce qui s'est passé, vous ajouteriez le mensonge à l'infidélité. Et cela, vous ne pouvez le supportez.

À vos risques et périls, vous faites le choix de dire la vérité à votre conjoint. Vous espérez qu'il sera suffisamment compréhensif pour comprendre votre égarement ou qu'il vous pardonnera. Mais vous savez aussi que cela peut ne pas être le cas. Qu'importe, vous ne pouvez pas vivre avec ce poids sur la conscience. Ce serait le trahir une seconde fois. Et vous lui avouez votre infidélité, comptant sur le fait qu'il ferait la même chose si c'était lui qui vous avait trompée.

La vérité annoncée, vous comptez que votre couple reparte sur des bases saines. Car l'infidélité n'est jamais anodine : elle est révélatrice d'un dysfonctionnement dans le couple. Si vous avez éprouvé le besoin de séduire ou de vous laisser séduire par un autre homme, cela indique que votre couple ne répond pas à toutes vos attentes. Vous avouez la vérité à votre conjoint pour remettre les choses à plat, faisant de la tromperie une sonnette d'alarme quant aux problèmes de votre relation.

Pourquoi se taire

Vous avez trompé votre conjoint et vous savez pourquoi vous l'avez fait. Cela ne remet absolument pas en question l'amour que vous lui portez et vous ne voulez pas prendre le risque de le perdre en avouant une histoire d'un soir. Cela n'est arrivé qu'une seule fois et vous ne comptez pas recommencer. Alors pourquoi avouer ce qui débouchera fatalement sur une discussion longue et difficile, des disputes, de la rancoeur, de la jalousie, voire une rupture ?

Vous savez que votre compagnon ne supporterait pas de vous savoir infidèle. Il a déjà été confronté à cette situation et jure ses grands dieux que l'infidélité signe la fin du couple. Il vous met sur un piédestal et vous ne compter pas en descendre. En outre, vous savez que si la situation était inversée, vous préfèreriez que votre conjoint ne vous parle pas de l'histoire d'une nuit qu'il a vécue avec une autre femme.

Attention : si vous décidez de ne pas évoquer votre infidélité, vous faites le choix de mentir sciemment à votre conjoint. S'il découvre la tromperie plusieurs mois ou plusieurs années après, il pourrait mal prendre le fait que vous avez gardé le secret tout ce temps. Il pourrait se sentir doublement trompé et ne plus jamais vous croire.

Que faire ?

Une fois que vous avez été infidèle, vous devez prendre en âme et conscience la décision d'avouer votre tromperie à votre conjoint ou pas. Pesez le pour et le contre, faites le tri dans vos sentiments, mesurer ce que vous risquez de perdre et faites votre choix.

 
0 commentaire - J'ai trompé mon compagnon. Je lui dis ou pas ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]