La littérature érotique pour rebooster sa libido ?

Chargement en cours
1/2
© Abaca
A lire aussi

Purepeople

Difficile de ne pas en avoir entendu parler : le livre Cinquante Nuances de Grey, premier tome de la trilogie Fifty Shades of Grey, est sorti en France. Cette saga, écrite par la Britannique E. L. James, est considérée comme du 'mommy porn' (du porno pour mères de familles). La trilogie s'est vendue à plus de 40 millions d'exemplaires dans le monde, preuve que les lectrices et lecteurs ont succombé à la relation sadomasochiste soft vécue par Christian Grey et Anastasia Steele ! Outre le plaisir de la lecture, la plongée dans ce type d'ouvrages est-il un booster de libido ? On fait le point.

Des fantasmes mis sur le papier

Si la qualité d'écriture de Cinquante Nuances de Grey ne vaut pas celle d'un classique de la littérature, elle n'est pas le principal intérêt de la saga érotique. Qu'est-ce qui passionne les lectrices ? L'histoire romantico-sexuelle des deux héros. Dans le livre, Christian Grey initie aux plaisirs de la chair la jeune Anastasia Steele, qui découvre avec lui la sexualité et les plaisirs sado-maso.

La jeune héroïne raconte son amour et sa soumission à son partenaire dans des scènes qui sont plutôt explicites même si elles restent soft. "Il m'attrape la tête pour m'embrasser profondément. Il possède ma bouche, me renverse la tête en arrière... me contrôle. Je gémis contre ses lèvres," raconte la narratrice. Et de poursuivre plus loin : "Il m'attrape par les hanches et me repousse contre le mur en m'embrassant au sommet des cuisses, qu'il saisit pour les écarter."

Des fantasmes largement partagés...

Les rapports humains et les relations sexuelles entre les deux héros font que la trilogie Fifty Shades of Grey est si captivante. Des relations un brin perverses qui restent un fantasme pour la plupart des femmes... Selon un sondage réalisé auprès de 1026 femmes en octobre 2012 par le site Gleeden, premier site de rencontres dédié aux personnes mariées, les pratiques sexuelles peu conventionnelles comme la domination ou les jeux de rôles apparaissent en quatrième position dans la liste des fantasmes féminins.

... mais pas toujours réalisés

Seulement 48% des femmes ont déjà réalisé un de leurs fantasmes, selon l'étude réalisée par le site Gleeden... Faire l'amour avec un sportif, faire l'amour dans un lieu insolite ou au cours d'une situation à risque, se faire attacher pendant l'acte sexuel : tout cela reste du domaine du fantasme pour la plupart des femmes. S'il est parfois difficile de passer à l'acte, voire d'en parler à son conjoint, rien n'empêche d'utiliser le livre Cinquante Nuances de Grey pour pimenter sa vie amoureuse. Laisser traîner l'ouvrage, lire quelques passages à voix haute, se glisser dans la peau des deux héros... Il n'est pas nécessaire d'acheter des liens de serrage, de la corde et du scotch comme Christian Grey pour tenter le bondage : un foulard de sa garde-robe fera l'affaire ! 48% des femmes confessent être actuellement en quête d'expériences sexuelles piquantes. Il ne reste plus qu'à passer à l'action !

 
0 commentaire - La littérature érotique pour rebooster sa libido ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]