La thérapie de couple, peut-être la solution ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

En France, presque un mariage sur deux se termine par un divorce. Il semblerait pourtant qu'une solution puisse permettre à un couple en conflit de se remettre sur les rails de la vie à deux : la thérapie de couple. Mais attention, tous les couples ne peuvent prétendre à ce type de suivi et tous les problèmes ne peuvent être résolus par ce biais. Pour en savoir plus sur la thérapie de couple, faisons le point.

Qu'est-ce-que c'est ?

La thérapie de couple est un ensemble de séances prises auprès d'un thérapeute spécialisé et ayant pour but de rétablir la communication au sein d'un couple. Elle ne doit pas être confondue avec la médiation de couple. Cette dernière est organisée dans certains pays afin de régler au plus vite et dans les meilleures conditions les affaires de divorce. La thérapie de couple, elle, est censée vous empêcher d'en arriver au divorce. Elle aide les deux membres d'un couple à mieux communiquer en mettant à leur disposition un cadre qui les incite à se confier.

Que fait le thérapeute ?

Un thérapeute de couple (aussi appelé coach ou conseiller conjugal), spécialisé dans les conflits conjugaux, aide le couple à démêler le noeud du problème. Il n'est pas présent pour trouver qui a tort ou raison lors des conflits, mais pour orienter le couple vers une sortie de crise en étudiant, entre autres, "l'historique" du couple, les antécédents individuels des deux partenaires, la manière dont les deux partenaires se perçoivent. Le thérapeute agit lors des séances à la manière d'un médiateur, il s'assure que les messages passent parfaitement entre les deux partenaires et que chacun prenne conscience du mal-être ressenti par son conjoint.

C'est pour qui ?

Tous les couples ne peuvent suivre une thérapie de couple. En général, c'est au bout de deux séances qu'un thérapeute peut juger de la motivation des deux membres du couple. En effet, pour qu'une thérapie de couple soit une réussite, il est primordial que les partenaires soient animés par la même volonté de sauver leur couple. Si le thérapeute décèle la moindre démotivation chez l'un ou l'autre des patients, il peut décider de ne pas continuer la thérapie. La plupart du temps, les couples consultent pour des difficultés à communiquer, des conflits trop récurrents, des problèmes financiers ou des soucis quant à l'éducation des enfants.

Comment cela se déroule ?

Il n'existe pas vraiment de modèle type. Pour certains couples, quelques séances avec un thérapeute suffisent à sortir du conflit et à rétablir une communication pérenne. Mais pour d'autres couples, la thérapie peut durer plusieurs mois. Un nombre de séances et un rythme de rendez-vous sont fixés dès le début pour faciliter l'organisation et pour que la thérapie soit vécue le mieux possible, sans être une corvée. Lors des séances, le dialogue est grand ouvert entre les deux partenaires. Il est également possible que le thérapeute demande des exercices à ses patients pour que le contact ne se rompe pas entre les rendez-vous au cabinet. Enfin, certains thérapeutes filment les séances pour que les conjoints puissent prendre du recul sur ce qui est dit durant les rencontres et pour suivre l'évolution de la situation.

Est-ce que cela peut échouer ?

Malheureusement, la thérapie de couple ne marche pas à tous les coups. Si l'un des deux conjoints se démotive et ne prend plus cette thérapie au sérieux, il y a de grandes chances pour que les résultats escomptés ne soient pas atteints. Dans le cas d'un échec, la thérapie individuelle reste envisageable et peut être une aide très importante pour gérer une rupture.

Où s'adresser ?

À l'Association française des centres de consultation conjugale44, rue Danton, 94270 Le Kremlin-Bicêtretél. : O1 46 70 88 44

 
0 commentaire - La thérapie de couple, peut-être la solution ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]