Parler de sexe avec son enfant : comment faire ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Avec Internet, les enfants sont de plus en plus souvent exposés à la sexualité avant l'âge où ils le devraient. Pour éviter qu'ils aient de mauvais repères et ne risquent pas de construire leur propre sexualité selon ce qu'ils peuvent lire ou voir sur le Web, n'hésitez pas à prendre les devants. Parlez-leur vous-même de sexualité. Mais attention à ne pas les brusquer. Voici quelques conseils pour aborder ce sujet sensible avec vos enfants.

A quel âge aborder le sujet ?

Il n'y a pas vraiment d'âge pour parler de sexualité. Souvent, ce sujet est abordé avec les premières questions que se posent les enfants, avant même qu'ils aient l'âge d'être pudique. Comment fait-on les bébés ? Voici le point de départ de la première discussion sur la sexualité que les parents ont avec leurs enfants. Par la suite, il faut se servir du même principe : répondre volontiers aux questions de vos enfants. Bien entendu, vous devez à tout prix prendre en compte l'âge de votre enfant. Vous ne parlerez ni des mêmes choses ni de la même façon avec un adolescent de 12 ans qui n'a encore pas connu sa première relation sexuelle et avec un jeune adulte de 18 ans.

Restez secret

Lorsque vous abordez le sujet de la sexualité avec votre enfant, ne parlez pas de vous. Votre enfant n'a pas à connaître les détails de votre vie sexuelle, passée ou présente. Parlez de manière générale. De la même manière, ne le poussez pas à se confier s'il ne le fait pas de manière spontanée. Il pourrait être tenté de dire trop de choses sur lui-même, comme pour se dédouaner vis-à-vis d'un parent un peu trop autoritaire. Trop de complicité peut nuire à la relation que vous avez avec votre enfant alors prenez garde à bien rester à votre place de parent. Parlez de manière claire et plutôt sérieuse (sans être sinistre non plus, le but n'est pas de mettre mal à l'aise votre enfant). Blaguer sur le thème de la sexualité doit être, pour votre enfant, réservé aux moments qu'il passe avec ses amis.

Soyez rassurant

La grande question que se posent les adolescents au moment où ils commencent leur vie sexuelle, est « suis-je normal ? ». Mettez en avant le fait qu'en matière de sexualité, chacun a droit à son propre rythme, à mener son chemin selon sa propre volonté. Il ne faut surtout pas qu'une pression sociale quelconque ne le pousse à agir sans en avoir envie. Il faut également qu'ils comprennent que personne ne peut les forcer à faire quoi que ce soit dont ils n'auraient pas envie.

Mettez-les en garde
Bien évidemment, il est primordial pour les parents de mettre en garde leurs enfants contre les dangers liés à la sexualité. Parlez-lui des maladies sexuellement transmissibles mais assurez-vous d'être vous-même bien renseigné sur le sujet. Certaines croyances coriaces subsistent sur la manière dont se transmettent les virus, alors ne risquez pas de mal informer vos jeunes. Parlez de la contraception avec votre fille mais aussi avec votre fils. Il faut, au maximum, parler de sexualité de la même manière avec un garçon et avec une fille. Ce n'est pas parce qu'un garçon n'a pas à prendre la pilule qu'il ne faut pas lui expliquer comment cela fonctionne, où se la procurer. Il pourrait ainsi éviter bien des désagréments avec sa petite amie.

Parlez-leur de pornographie

Parce que les enfants sont nombreux à avoir accès à Internet sans que les parents ne puissent en permanence avoir un oeil sur les sites qu'ils visitent, il est primordial de parler de la pornographie aux enfants, et ce relativement tôt. Dès qu'ils ont l'âge d'aller seuls sur Internet (même à l'école). Expliquez-leur bien que des images pouvant les choquer circulent sur le net mais que cela n'est pas la normalité. La sexualité exposée dans la pornographie est mise en scène, montée de toute pièce. Bien trop souvent, les jeunes construisent leur sexualité sur ce qu'ils ont vu sur Internet, considérant comme banales des pratiques sexuelles pas forcément anodines.

Et si vous n'y arrivez pas...

Les raisons pour lesquelles vous ne parvenez pas à parler de sexualité avec votre enfant peuvent être nombreuses. Peut-être n'avez-vous pas été habitué à ce genre de conversation avec vos propres parents ? Peut-être que les relations avec votre ado sont tendues ? Il est clair que s'il ne veut déjà pas vous raconter ce qu'il a fait aujourd'hui au lycée, il y a peu de chance pour qu'il vienne vous demander quoi que ce soit à propos du sexe. Dans ce cas, pour que les messages importants passent (contraception, préservatif, MST), n'hésitez pas à acheter des livres ou des revues spécialisées sur la psychologie adolescente, sur la sexualité des jeunes. Laissez- les volontairement traîner sur la table basse, votre enfant tombera certainement sur un de ces ouvrages qu'il pourra consulter seul, en paix.

 
0 commentaire - Parler de sexe avec son enfant : comment faire ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]