S.O.S, mon homme est hypocondriaque !

Chargement en cours
1/2
© iStock
A lire aussi

Purepeople

Une simple migraine l'inquiète et lui fait penser qu'il est atteint d'une maladie grave ? Le moindre rhume le met dans un état de stress absolu et il ne cesse de se trouver toutes les maladies du monde ? Cela est sûr, votre homme souffre d'hypocondrie ! Vous ne savez plus quoi faire pour améliorer la situation ? Pas de panique, restez zen et suivez ces quelques conseils. Décryptage.

Essayer de le comprendre

Même si cela n'est pas facile, tentez de comprendre les angoisses de votre partenaire. L'hypocondrie est très souvent liée à un mal être général qu'il faut parvenir à détecter. Pour cela, évitez les réponses types du genre "ce n'est rien du tout, tu fabules". Au contraire, adoptez plutôt un comportement plus apaisant. Demandez-lui ce qu'il ressent, interrogez-le sur ses peurs... Bref, soyez présente !

Tenter de la rassurer

Deuxième étape : le rassurer ! Soyez-en certaine, votre homme a besoin de se sentir soutenu et compris, alors n'hésitez pas à vous montrer présente à ses cotés. Ne prenez pas ses arguments à la légère, mais essayez plutôt de lui faire comprendre que s'il souffrait d'une maladie grave ses symptômes seraient beaucoup plus avancés. Tentez par exemple de lui apporter du réconfort en lui préparant quelques petites attentions : petit-déjeuner au lit, sortie improvisée... Laissez faire votre imagination, toutes les distractions sont les bienvenues !

Le faire parler de ses émotions

Après avoir fait preuve d'attention et de soutien, essayez aussi de le faire parler ! Incitez-le à vous livrer ses angoisses, ses sentiments, ses émotions... Rien de tel que de parler et d'évacuer. En se livrant sur ce qu'il ressent, vous l'aiderez ainsi à savoir ce qu'il ne va pas et pourrait l'aider à vaincre son hypocondrie. Tout est question de patience et de volonté !

Consulter un médecin

Vous ne parvenez toujours pas à l'aider et ne pouvez plus vivre ensemble dans de telles conditions ? Emmenez-le consulter un médecin. Avec un tel taux de gravité, seul un professionnel parviendra à le ressaisir. Accompagnez-le, votre épaule lui sera d'un grand soutien.

 
0 commentaire - S.O.S, mon homme est hypocondriaque !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]