5 sujets à éviter avec soin le soir du réveillon

5 sujets à éviter avec soin le soir du réveillon

Pour passer un bon réveillon, mieux vaut éviter d'aborder certains sujets qui pourraient tout faire basculer !

A lire aussi

Mélissa Darré

Noël, c'est l'occasion merveilleuse de partager un joyeux moment de convivialité en famille. Réunis autour d'une grande tablée, vous savourez avec délice la dinde fumante juste sortie du four, comme les conversations riches de Pierre, Paul et Jacques. Mais tout ça, c'était avant le drame...

Alors que les rires fusaient au travers de la pièce, voilà qu'en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire tout bascule. Ce tournant vous le devez à Tatie Huguette, qui n'a pu s'empêcher d'exprimer son souhait de voir François Hollande se présenter à nouveau. Ou bien à votre cousin Michel qui a gratifié votre frère d'un sempiternel "Alors, toujours pas de nana ?", tandis que ce dernier vient depuis trois ans déjà avec son copain Paul. Impossible en effet de passer outre. Aborder certaines discussions en famille, c'est un peu comme ouvrir la boîte de Pandore. Pour ne rien entacher à la magie de Noël, en voyant le dîner se transformer en guerre de tranchées, la rédaction vous dresse un petit récapitulatif des sujets tabous à éviter le jour J. Suivez le guide !

Sujet n°1 : la politique

Entre l'élection récente de Donald Trump à la tête des États-Unis et la course aux Présidentielles 2017 déjà bien engagée, difficile d'y couper. Pourtant, pour la bonne santé mentale de tous, mieux vaudrait s'abstenir d'aborder la pente savonneuse de la vie politique le soir du réveillon. En effet, selon un sondage Opinion Way paru dans le Journal du Dimanche en décembre 2011, 37% des sondés confirment qu'il s'agit du premier sujet de conversation qui tourne systématiquement au vinaigre en famille. Vous en doutez ? Tentez pour voir le fatidique "Vous avez vu, Nicolas Sarkozy se retire définitivement de la vie politique...", suivi au choix d'un "Quelle tristesse" ou "Bon débarras". Et bonne chance !

Sujet n°2 : l'argent

Alors que vous dégustez foie gras, escargots et saumon, voilà que l'oncle Stéphane met les pieds dans le plat : "Au fait Catherine, tu comptes participer au cadeau de Maman cette fois ou on attend l'année prochaine ?" Le tout en laissant planer un silence aussi lourd que le malaise qui s'abat sur l'assistance. Et le voilà qui enchaîne : "Tu sais pas ce que c'est toi les crédits, les factures, les impôts, etc. Tu vis au crochet de ton mari, hein ?" L'ambiance est posée. La seule chose qui peut désormais vous sauver relève du miracle, comme de voir débouler le docteur Emmett Brown et sa fameuse DeLorean. Qu'on se le dise, les règlements de comptes un soir de réveillon, c'est un peu comme un repas de Noël sans bûche... Ça fait tache !

Sujet n°3 : la situation professionnelle

Sur l'échelle de la réussite professionnelle, il est rare que les membres d'une même famille figure à une hauteur égale. Tandis que votre cousin Michel pointe au chômage depuis un an, l'oncle Stéphane, lui, ne peut s'empêcher de rebattre les oreilles de tout le monde avec son entreprise florissante et son salaire de ministre. N'hésitant pas à y aller de son petit commentaire, en prenant notamment à partie votre frère : "C'est un métier ça musicien ?" Pour peu que vous comptiez un membre du service public dans l'assemblée, évitez également toute blague vaseuse sur les fonctionnaires. Les cheminots toujours en retard, les profs toujours en vacances, les postiers toujours en grève, etc. On connaît déjà...

Sujet n°4 : le physique

"Il vaut mieux t'avoir en photo qu'à table", "Si j'étais toi, je ne forcerais par trop sur la dinde", ou toujours mieux "Déjà que ta robe te fais un gros pétard..." Parmi le florilège des remarques importunes, Tatie Huguette ne manque jamais d'imagination quand il s'agit de "complimenter" les vôtres sur leur allure. Vous la première. Quand elle ne vous fait pas remarquer que "votre jean vous boudine", elle s'étonne de vous voir encore au régime. Et devant témoins de préférence. Autant dire que le repas de Noël, c'est un peu son terrain de jeu préféré. Un conseil : travaillez votre répartie. Lâché nonchalamment, un "Et le bilan de François Hollande, on en parle ?", devrait la faire taire pour un moment.

Sujet n°5 : la vie sentimentale

Au royaume de la pression sociale, votre famille est reine. Autant dire que le réveillon devient ainsi l'occasion de voir les situations amoureuses de chacun décortiquées à la loupe. Les célibataires n'échappant jamais au fatidique "Tu nous le présentes quand ton Jules ?", les casés à l'appuyé "À quand le mariage ?" et les mariés à l'inévitable "Et le bébé, c'est pour bientôt ?" Car il faut croire que Noël implique de vous mettre à table, au propre comme au figuré, avec en prime une foule de jugements et de conseils à la clé. Pas question pour autant de décommander.

Désormais parée pour éviter les sujets qui fâchent, vous avez toutes les chances de votre côté de passer une bonne soirée.

 
0 commentaire - 5 sujets à éviter avec soin le soir du réveillon
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]