302 Found

Found

The document has moved here.

Allaitement : sein ou biberon ?

Allaitement : sein ou biberon ?

Comment être certaine de faire le bon choix ?

A lire aussi

Hélène Demarly

60 % des Françaises choisissent d'allaiter leur enfant. Mais pour certaines femmes le choix est souvent difficile à prendre et elles hésitent longuement entre sein et biberon. Alors comment être certaine de prendre la bonne décision ? Donner le sein est-il vraiment la meilleure solution ?

Allaitement au sein : de nombreuses vertus

C'est le mode d'alimentation le plus adapté parce qu'il protège votre enfant des virus et des infections et lui apporte un mélange nutritionnel idéal pour sa croissance. Bourré d'anticorps, il permet au bébé de se prémunir face aux maladies, notamment les virus intestinaux. Toutes les femmes qui le souhaitent peuvent normalement donner leur lait, quelque soit la taille et la forme de leurs seins. L'Organisation Mondiale de la Santé le recommande d'ailleurs, comme mode d'alimentation exclusif jusqu'aux six mois de l'enfant. Mais vous pouvez très bien continuer à donner le sein jusqu'à un an en associant la diversification alimentaire. Allaiter au sein permet également de tisser rapidement un lien affectif avec son enfant et lui procure un sentiment de sécurité.Les bienfaits sont aussi réels pour la mère, puisque nourrir au sein provoque des contractions qui permettent de remettre l'utérus en place après l'accouchement. Selon l'INPES, il diminuerait aussi les risques de cancer du sein, de l'ovaire et d'ostéoporose.Point non négligeable enfin, donner le sein permettrait de retrouver plus rapidement son poids d'avant car l'allaitement requiert de l'énergie. Vous pouvez espérer voir disparaître vos rondeurs de grossesse à raison d'un kilo par mois.

Le biberon : moins contraignant ?

Il ne faut pas nier les qualités du lait maternel, mais ce n'est pas parce que vous donnez le biberon que votre enfant sera toujours malade ! Les laits maternisés répondent parfaitement aux besoins des bébés, disposent de toutes les qualités nutritionnelles nécessaires et sont soumis à une réglementation très stricte.Surtout, donner le biberon a aussi de sérieux avantages face à l'allaitement au sein qui reste contraignant. Éprouvant sur le plan physique, il vous oblige à être plus disponible, et à moins de faire l'achat d'un tire-lait, votre conjoint ne peut nourrir votre enfant.Les seins gonflés et tendus, ainsi que l'apparition de douloureuses crevasses, ne sont pas rares au cours de l'allaitement. Enfin si vous fumez, donner le sein n'est pas conseillé et vous oblige également à ne pas dépasser une consommation d'alcool d'ordre très occasionnelle.Le biberon permet, quand à lui, de calmer certains parents anxieux, en sachant exactement la quantité de lait que le bébé a bu.

Laisser le choix aux femmes

Si vous n'avez pas envie d'allaiter votre enfant au sein, ne vous forcez pas parce que votre entourage vous pousse dans cette voie, au risque de le regretter ensuite. Il s'agit de votre liberté, de votre corps et de votre enfant. C'est à vous seule de choisir ce qu'il y a de mieux pour lui et pour vous, et de plus adapté à votre mode de vie. Surtout ne culpabilisez pas, donner le sein n'est pas, et heureusement, la seule façon de créer un lien affectif fort avec un nouveau-né. Votre enfant vous aimera autant, que vous lui donniez le sein, le biberon, ou même que vous alterniez les deux !

 
1 commentaire - Allaitement : sein ou biberon ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]