Comment devenir donneur d'organes ?

Chargement en cours
1/2
© iStock
A lire aussi

Purepeople

Vous souhaitez devenir donneur d'organes mais voulez en savoir plus sur les conditions et les démarches ? Y-a-t-il un âge légal ? Existent-ils des restrictions côté santé ? On fait le point sur les grandes questions.

Qui peut donner ses organes ?

Il est aujourd'hui possible de devenir donneur d'organes à tout âge. À la différence du don du sang, aucune condition particulière de santé n'est à respecter. Bonne nouvelle : les problèmes de santé ou antécédents familiaux n'empêchent donc en aucun cas de devenir donneur d'organes. La décision appartient cependant aux médecins qui se doivent de juger si les organes sont en bon état.

Quels organes peuvent-être prélevés ?

Le site du don d'organes le rappelle : les organes pour lesquels les besoins sont les plus répandus sont le rein, le foie, le coeur, les poumons ou encore même le pancréas. Mais il arrive aussi que l'on ait besoin de prélever les cornées, une partie de l'intestin ou encore même d'autres tissus tels que les os, les artères et le tendons.

Par ailleurs, il est possible de prélever seulement certains organes selon les volontés de la personne. Si vous ne souhaitez pas donner votre coeur, faite-le savoir à vos proches qui feront alors passer le message aux médecins.

Comment signaler que l'on est donneur ?

Pour signaler que vous êtes donneur, le mieux est de faire part de votre décision à vos proches. Le jour de votre disparition, les équipes médicales demanderont à votre famille ce que vous souhaitiez faire à votre mort. Vous pouvez également faire une demande de carte de donneur d'organes auprès de l'Agence de la biomédecine et la garder tout le temps sur vous avec vos papiers. Cependant, il est à noter que cette carte n'a aucun caractère officiel. Les médecins demanderont quand même à vos proches votre décision. Elle ne sert qu'à signaler votre intention mais ne la valide pas.

Peut-on donner de son vivant ?

Oui, cela est tout à fait possible à condition d'avoir un lien familial avec le receveur ou au moins un "lien affectif étroit et stable". Ce genre de dons concernait en 2013 seulement 8 % du total des greffes réalisées en France. Cet acte est très encadré et entraîne des risques pour le donneur. L'organe le plus concerné est le rein.

 
0 commentaire - Comment devenir donneur d'organes ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]