Congé maternité : mode d'emploi

Congé maternité : mode d'emploi

Tout savoir sur le congé maternité.

A lire aussi

Hélène Demarly

Il existe en France depuis 1909, débute généralement au 8e mois de grossesse et permet de se reposer avant et après l'accouchement. Cependant, il diffère selon les situations. Future maman, connaissez-vous bien vos droits en matière de congé maternité ?

Quelles sont les conditions ?

Peu importe votre statut de salariée - CDI, CDD, temps partiel, temps plein, intermittente -, que vous travailliez dans le secteur public ou privé ou même que vous soyez au chômage, vous avez droit au congé maternité qui comprend la période avant l'accouchement et celle d'après. Si vous remplissez les conditions fixées par l'assurance maladie (heures travaillées, montant des cotisations, etc.), vous bénéficiez d'indemnités journalières lors de votre congé. Le montant, versé tous les 14 jours, est calculé sur vos trois derniers mois de salaire précédents le début du congé. Sa durée est fixée par la Sécurité sociale et le Code du travail, mais la convention collective de votre entreprise peut également vous donner droit à d'autres avantages, n'hésitez pas à la consulter.

Comment en bénéficier ?

Vous êtes salariée ? Vous devez prévenir votre employeur par lettre recommandée de votre grossesse (aucune obligation concernant le délai mais il est recommandé de le faire à la fin du premier trimestre) et envoyer votre déclaration de grossesse (à demander à votre médecin) à l'assurance maladie et à la Caisse d'allocations familiales avant votre 14e semaine de grossesse. C'est ce qui vous permettra de bénéficier des prestations sociales et du remboursement à 100% de vos examens de santé obligatoires.

Combien de temps dure le congé maternité ?

La durée légale du congé dépend du type de grossesse. Vous attendez votre premier ou second enfant ? Vous avez le droit à 16 semaines : 6 semaines de congé prénatal et 10 semaines après l'accouchement. Vous attendez un enfant et avez déjà deux enfants à votre charge ? La durée totale de votre congé est de 26 semaines : 8 semaines de congé prénatal et 18 semaines de congé postnatal. Enceinte de jumeaux ? Vous disposez de 34 semaines de congé : 12 semaines de congé prénatal et 22 semaines de congé postnatal. Vous attendez des triplés ou plus ? Vous avez le droit à 46 semaines de congé maternité, soit 24 semaines avant l'accouchement et 22 semaines après.

Et après ?

Votre employeur doit vous réintégrer au poste que vous occupiez avant votre congé ou à un poste équivalent au sein de l'entreprise, pour un salaire au moins égal. Il n'a aucunement le droit de vous licencier pendant votre congé maternité. Une visite médicale est néanmoins obligatoire dans les 8 jours qui suivent votre retour au sein de l'entreprise. Si vous décidez d'allaiter, vous ne bénéficiez pas de congé supplémentaire, mais en revanche, le Code du travail oblige votre employeur à vous octroyer si vous le demandez, une heure de temps libre par jour - non rémunérée -, à prendre sur votre temps de travail pour allaiter votre enfant jusqu'à ses un an. Sachez également que les trimestres de congé maternité comptent pour votre retraite.

 
1 commentaire - Congé maternité : mode d'emploi
  • avatar
    aida58 -

    Que de blablas
    voilà qqs années, dans les campagnes, accouchement à la maison
    et...8 J. après capable d'aider à la ferme !!!
    quelle société prout prout.......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]