Crèche : conseils pour obtenir une place pour son bébé

Crèche : conseils pour obtenir une place pour son bébé

Enfants en crèche

A lire aussi

Camille Inglebert

Mode de garde préféré des Français pour leurs enfants (ils sont un tiers à le plébisciter), la crèche n'est cependant pas accessible à tous les bébés : seuls 16% des plus petits sont accueillis en crèche (contre 52% au Danemark, par exemple). Certains facteurs aident toutefois l'obtention d'une place dans une telle structure collective pour son enfant. Ainsi, selon une étude de l'Ined, "les places en crèche sont en effet beaucoup plus fréquentes dans les grandes métropoles et en particulier à Paris, où leur nombre atteint 38 pour 100 enfants de moins de 3 ans, tandis que la moyenne nationale n'est que de 16". Outre ces facteurs avec lesquels il est difficile de composer, voici quelques conseils pour maximiser ses chances d'obtenir une place en crèche pour son enfant.

Avoir un enfant né en début d'année

Chaque mois de septembre, les crèches se libèrent des enfants de 3 ans qui font leur rentrée à l'école : elles sont alors prêtes à accueillir de nouveaux bébés (âgés d'au minimum trois mois) au cours de cette rentrée. Les enfants nés en début d'année, de janvier à mai, voire juin, ont donc pile l'âge requis pour entrer en collectivité au moment où l'accueil en crèche est le plus important. En effet, si certaines structures échelonnent les arrivées tout au long de l'année suite à la tenue d'autres commissions d'attribution, celle qui se déroule en mai pour préparer la rentrée de septembre est bien la plus importante : la majorité des enfants accueillis en crèche au cours de l'année scolaire suivante est déterminée à ce moment-là.

Connaître les conditions d'attribution

Avant de postuler pour une place en crèche, il vaut mieux en connaître les conditions d'attribution car elles diffèrent selon les structures. Certaines crèches favorisent les familles à faible revenu, d'autres les familles monoparentales, d'autres les naissances gémellaires... De même, l'Ined note qu'un "troisième enfant est plus fréquemment accueilli dans les structures collectives que le premier ou le deuxième, signe d'une volonté d'aider les mères de familles nombreuses à conserver leur activité professionnelle".

Par ailleurs, pour certaines structures, en cas d'hésitation entre deux dossiers, c'est celui qui a été rempli le plus tôt qui est favorisé. Ne tardez donc pas à réunir tous les documents et à remplir le fameux dossier d'inscription ! Souvent, les démarches sont à effectuer avant le sixième mois de grossesse. Mais, dès la découverte de la grossesse, il est recommandé de prendre contact avec sa mairie pour savoir quelles sont les échéances à ne pas manquer.

Faire part de sa motivation

Avant les commissions d'attribution, certains directeurs de crèche souhaitent rencontrer les parents qui ont déposé un dossier d'inscription, afin de discuter avec eux et de voir leur motivation. C'est le moment de faire bonne impression et d'expliquer pourquoi vous voulez que votre enfant intègre une structure collective. Soyez souriant, intéressé et au courant du fonctionnement de la crèche et de ses impératifs.

Si aucune rencontre de ce type n'est prévue dans le processus habituel, vous pouvez tenter de plaider votre cause auprès du directeur ou de l'élu chargé de la petite enfance de votre propre initiative, en demandant un rendez-vous. Ainsi, il ou elle mettra un visage sur votre dossier et se souviendra de vous quand il faudra faire un choix. Attention, cependant, à ne pas être trop insistant : vous risqueriez de produire l'effet inverse de celui souhaité !

 
0 commentaire - Crèche : conseils pour obtenir une place pour son bébé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]