Envoyer des cartes postales est-il ringard ?

Chargement en cours
 Recevoir et écrire des cartes postales se fait de plus en plus rare...

Recevoir et écrire des cartes postales se fait de plus en plus rare...

1/2
© Getty Images, Sam Edwards
A lire aussi

Fabien Gallet

Qui dit vacances d'été dit cartes postales. Or, en écrire et en envoyer semble être devenu une pratique de moins en moins répandue. La fin d'une ère ?

Qui n'a jamais souhaité donner un petit aperçu de ses vacances à ses proches pendant son séjour ? Un rôle qu'assure à merveille la carte postale. Mais envoyer ce petit carton rectangulaire serait-il devenu ringard ?

Un combat perdu face aux smartphones ?

La carte postale 2.0 va-t-elle prendre le pas sur la carte traditionnelle ? Il faut dire qu'aujourd'hui, il n'y a rien de plus simple et de plus rapide que d'envoyer un MMS avec une photo et un petit mot pour décrire son séjour. De même avec la multiplication des applications telles que Snapchat, Messenger, Instagram ou encore WhatsApp, adorées par les jeunes générations. Des plateformes qui ont l'avantage d'être gratuites, instantanées et qui permettent de personnaliser sa photo de vacances.

Alors, le combat est-il perdu d'avance ? À en croire l'Union professionnelle de la carte postale (UPCP), les ventes de cartes touristiques restent stables depuis quelques années, même si ces dernières ont été divisées par trois en l'espace d'un siècle (250 millions de cartes vendues aujourd'hui - 80% durant l'été - contre 800 millions au début du siècle dernier).

Plaisir d'écrire... et de choisir

Bien que les chiffres soient moins importants, la carte postale ne serait donc pas si dépassée. La raison est simple : elle reste facile et rapide à écrire, même si le manque d'inspiration peut jouer des tours. "Elle est à la portée de tous", confirmait à L'Obs en 2015 Sébastien Lapaque, auteur de "La théorie de la carte postale", avant de préciser : "L'usage de la carte postale n'est ni élitiste, ni populaire. (...) C'est familier, amical et ludique."

En effet, pour écrire une carte postale, pas de règle, si ce n'est indiquer le nom et l'adresse du destinataire et y coller un timbre. Pour le reste, le mot d'ordre est de laisser libre cours à son imagination : deux ou trois mots, un dessin ou un gros pavé. D'autre part, l'un des attraits de la carte postale est bien de partir la choisir ! Faire le tour des kiosques et buralistes pour trouver LA carte qui conviendra à un être cher fait partie du programme des vacances.

Un souvenir qui reste

Le but de la carte postale est toujours le même : faire voyager son destinataire, le faire rire parfois et, bien évidement, lui faire plaisir. Quelle que soit sa forme et son image (paysage de rêve, homme ou femme en maillot de bain accompagné(e) d'une blague douteuse, animaux...), elle est considérée par beaucoup comme un vrai souvenir. "Le verso, l'image, est un cadeau en soi et pas cher ! On la garde, on l'affiche chez soi", confirmait Sébastien Lapaque à L'Obs.

Pareillement, elle est pour certains un véritable objet de collection. D'ailleurs, nombreuses sont les cartes postales anciennes désormais téléchargeables sur Internet, grâce au travail des Archives. Enfin, preuve qu'elle a toujours son mot à dire, il n'y a qu'à regarder le nombre d'applications qui proposent de poster à votre place votre petit carton.

 
107 commentaires - Envoyer des cartes postales est-il ringard ?
  • avatar
    clch31 -

    Pas ringard du tout
    Le problème c'est la majorité des jeunes ne savent pas écrire sans faire de fautes même élémentaires et peut être l'adresse ne serait pas correctement rédigée.
    Alors photos avec l'appareil de dernière technologie et l'affaire est faite.
    On ne se ridiculise pas
    Il faut remettre la dictée au BEPC et le zéro a cette discipline le candidat est recalé et ne passe pas en classe supérieure comme par le passé.
    Une très bonne réforme de l'enseignement que personne n'osera seulement présenter Et pourtant !!!!

  • avatar
    Guy93 -

    J'aime collectionner les cartes postales, c'est pourquoi j'en achète souvent, quant à envoyer des vœux ou des souvenirs de vacances, Internet et les réseaux sociaux sont tellement plus pratiques !

  • avatar
    bostonpie -

    Ce sont surtout les postiers qui lisent ce qu'il y a sur la carte postale et se marre des fautes d'ortographes et autres débilités que l'on peut y écrire. Mais ça les faits sortir de leurs quotidiens aussi, surtout si la carte postale arrive du bout du monde

  • avatar
    ILMADIT -

    C'est génial, les cartes postales: c'est un peu de soi que l'on envoie, l'écriture est un prolongement du cœur...

  • avatar
    ILMADIT -

    Si on faisait passer le "certif" aux bacheliers on n'aurait certainement plus de problèmes avec les inscriptions en fac. On peut comprendre que les facs trouvent enfin (recherchent) un système de sélection à l'entrée. Faire des études qui conduisent à un savoir reconnu n'est hélas pas possible pour tout le monde car c'est un sacré boulot ! Les dizaines de milliers d'étudiants qui sont en échec - même avec la baisse de niveau requis en fac - les cours d'orthographe en 1ère année de fac (faut-il en rire?) coûtent beaucoup d'un argent qui serait mieux utilisé ailleurs !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]