Job d'été : Les clés d'une expérience réussie

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

L'été vient de débuter, et l'année scolaire vient tout juste de prendre fin : c'est la bonne période pour obtenir un job d'été, solution idéale pour découvrir le monde du travail et gagner un peu d'argent avant de se payer quelques jours de vacances bien mérités. Mais alors, à partir de quel âge peut-on commencer à travailler ? Comment doit se dérouler l'embauche ?

Dès 14 ans

Nul besoin d'attendre sa majorité pour commencer à gagner de l'argent : il est possible de se lancer dans la vie active dès l'âge de 14 ans ! Pour les moins de 16 ans, ce job d'été ne doit pas s'étaler sur toutes les vacances scolaires. Si le jeune dispose de 15 jours de vacances, il peut travailler 7 jours, soit un jour de moins que la moitié des vacances en question. Il est impossible pour un adolescent de moins de 16 ans de travailler durant des vacances scolaires dont la durée est inférieure à 14 jours ouvrables, et encore moins hors vacances scolaires. Avant d'embaucher un jeune âgé de 14 à 16 ans, l'employeur doit obtenir une autorisation de l'inspecteur du travail, quinze jours avant l'embauche.

Le contrat

Il s'agira toujours d'un CDD, dans lequel sera indiqué le motif du recrutement, la durée du contrat, et l'existence ou non d'une période d'essai. Comme lors de n'importe quelle autre embauche, il est nécessaire d'effectuer une déclaration préalable à l'embauche, d'inscrire le jeune salarié sur le registre unique du personnel, ainsi que de lui faire passer une visite médicale d'embauche afin de déterminer son aptitude.

Conditions de travail pour les moins de 18 ans

Si les règles et le droit du travail s'appliquent aux salariés traditionnels tout comme aux jeunes gens employés lors de jobs d'été, il existe des protections spéciales pour les jeunes de moins de 18 ans :

- Ils ne peuvent dépasser les 35 heures de travail par semaine

- Ils ne peuvent pas travailler la nuit

- Ils ne peuvent être embauchés pour certains travaux difficiles ou dangereux

- Ils doivent au minimum être indemnisés sur la base du SMIC, minoré de 20 % avant 17 ans, et minoré de 10 % entre 17 et 18 ans. Aucune minoration si l'adolescent possède six mois d'expérience dans le domaine pour lequel il a été embauché

- Ils n'ont pas le droit à une indemnité de fin de contrat mais ont le droit à une indemnité de congés payés égale à 10% de la totalité du salaire perçu.

Les impôts

En principe, ces sommes perçues peuvent être imposables, comme pour tout salarié. Mais une exonération d'impôt sur le revenu est toutefois prévue quand les salaires ont été versés à une personne âgée de 25 ans au plus au 1er janvier de l'année d'imposition, à l'occasion d'un travail exercé pendant ses études secondaires ou supérieures, dans la limite de 3 fois le montant mensuel du SMIC. Peu importe si la personne est rattachée à ses parents ou si elle fait sa déclaration seule.

 
0 commentaire - Job d'été : Les clés d'une expérience réussie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]