Le shwopping : Une nouvelle façon de faire des économies !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Le "shwopping", qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Ce terme un peu barbare vient du néologisme formé par le mot anglais swap, qui signifie échanger, et le mot shopping, bien connu des Français. Avec la crise, de nouvelles idées émergent et permettent de réaliser des économies substantielles tout en se donnant bonne conscience. Zoom sur cette pratique astucieuse.

Le shwopping

Pour beaucoup, il s'agit d'une arme anti-crise : le shwopping est un concept qui vise à donner une nouvelle vie à des vêtements ou des accessoires qui ne sont plus utilisés par leur propriétaire. De nombreuses enseignes telles que H&M ou Mark&Spencer permettent de ramener de vieux vêtements de n'importe quelle marque, qu'ils soient abîmés ou intacts, et de donner en échange des bons d'achat dans leurs magasins.

Économique

Résultat : pour trois articles rapportés, le "shwoppeur" repart avec 5 euros de bon utilisables dès 30 euros d'achat. Dans la journée, il est possible d'obtenir trois bons, soit 15 euros de remise sur de futurs produits. De quoi avoir envie de tester la nouvelle collection actuellement disponible dans les grands magasins, non ?

Eco-friendly

Ce qui est séduisant dans cette démarche, est que les vêtements ou chaussures ramenés en magasin ne finiront pas dans une décharge. Les vêtements les moins abîmés seront envoyés à l'étranger via des associations caritatives, tandis que les moins bien conservés seront recyclés ou produiront de l'énergie. Voilà un shopping éco-responsable !

Les parfums

Tout ceci n'est pas uniquement valable pour les vêtements, chaussures et sacs. Les marques de parfum ont elles aussi choisies de se mettre à cette tendance écologique et proposent, pour certaines, de venir remplir son flacon vide en magasin plutôt que d'en racheter un neuf. L'économie réalisée est d'environ 20 euros et l'environnement vous dit merci !

Transformer soi-même

Nul besoin d'attendre la démarche de grandes enseignes pour se lancer soi-même dans le recyclage des vêtements que l'on ne porte plus. Par exemple : pourquoi ne pas transformer un vieux manteau ou un blouson en nouveau sac tendance ? Si vous n'avez pas les talents de couturier requis pour se lancer dans une telle entreprise, il est facile de trouver des artistes qui le feront pour vous, moyennant finances bien entendu.

Collectes ou open-dressing

La grande mode est également aux vides dressings, où l'on peut convier toutes ses connaissances, et pratiquer des prix attractifs sur d'anciennes pièces que l'on ne met plus. Si l'organisation d'un tel événement vous fatigue d'avance, restent les collectes de vêtements, telles que Emmaüs, Le Secours Populaire ou la Croix Rouge Française.

 
0 commentaire - Le shwopping : Une nouvelle façon de faire des économies !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]