Les pièges à éviter lors de la présentation aux beaux-parents

Chargement en cours
 Rencontrer ses nouveaux beaux-parents peut être un moment stressant, mais il peut très bien se passer en évitant certains pièges.

Rencontrer ses nouveaux beaux-parents peut être un moment stressant, mais il peut très bien se passer en évitant certains pièges.

1/2
© Adobe Stock, michaeljung
A lire aussi

Christian Pambrun

Les premiers mois d'une nouvelle relation sont souvent un vrai tourbillon émotionnel. Rencontrer les parents de son ou sa partenaire est l'une des grandes étapes qui permettent de cimenter un couple... si tout se passe bien ! C'est bien connu : la première impression est décisive. Retour sur les pièges et faux-pas à éviter afin de ne pas froisser belle-maman dès le premier déjeuner.

Le piège évitable : se montrer trop familier

Que l'invitation vienne de votre partenaire ou de ses parents, il s'agit de se montrer reconnaissant en agissant respectueusement. Se montrer trop familier d'entrée de jeu peut être rédhibitoire et disqualifiant. Ne tutoyez pas vos nouveaux interlocuteurs sans y avoir été préalablement invité. Les beaux-parents ne sont pas vos amis et ne sont pas votre conjoint, il faut donc les approcher avec intuition et vous adapter au registre qui leur est propre. Faire un effort vestimentaire est aussi recommandé, sans non plus s'habiller comme pour un entretien d'embauche.

Le piège du zèle : trop en faire

Ces personnes ont su gérer leur vie avant de vous rencontrer. Si vous êtes invité chez eux, pas besoin d'en faire des tonnes en essayant de remplacer beau-papa aux fourneaux ou de prendre en charge l'organisation de la journée en voulant absolument aider. Si cette rencontre a lieu chez vous, essayez de ne pas vouloir les épater à tout prix ou gérer tellement d'éléments que vous ne soyez plus disponible. Se montrer trop démonstratif avec son ami(e) devant ses parents est un autre écueil à éviter : cela risquerait de mettre tout le monde mal à l'aise. Vous avez déjà convaincu la personne la plus importante, ne prenez pas le risque de la faire changer d'avis !

Le piège politique : évoquer des sujets délicats

Peu importe ce que votre partenaire pense, ses parents sont des personnes à part entière et ne sont peut-être pas d'accord sur tous les sujets. Se lancer dans une discussion concernant la politique, l'argent, la religion ou même le mariage et les enfants est déconseillé. Si le sujet vient sur la table et que vos points de vue divergent, écoutez respectueusement plutôt que d'entrer dans une confrontation d'idées qui pourrait mal finir. Si des désaccords surviennent au sein de la famille, évitez de prendre parti ! Ne mettez pas votre moitié mal à l'aise en révélant des détails ou des secrets qui la concerne, mais qui ne regardent pas ses parents.

Le piège invisible : se fondre dans le décor

Si trop en faire ou trop en dire est déconseillé, ne pas se révéler peut aussi être un inconvénient. Vos nouveaux beaux-parents veulent vous connaître et vous découvrir. S'effacer, se cacher derrière son partenaire et ne pas participer aux conversations peut être vu comme un manque de personnalité. Impliquez-vous, proposez votre aide et n'hésitez pas à faire preuve d'humour quand la situation s'y prête. Intéressez-vous à leur vie, posez des questions, complimentez ce qui mérite de l'être. Évoquez vos projets et vos passions.

Respirez, restez-vous même et tout devrait bien se passer !

 
1 commentaire - Les pièges à éviter lors de la présentation aux beaux-parents
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]