Perdre ses bagages : Comment agir ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Une fois arrivé à destination, après douze heures de vol, il n'y a pas plus contrariant que de découvrir l'absence de sa valise sur le tapis roulant. Où se trouve-t-elle ? Est-elle définitivement perdue ? Alors que les vacances tant attendues semblent très mal commencer, il existe certains recours pour les personnes ayant cette mauvaise surprise à l'atterrissage.

Réclamer tout de suite

Une fois qu'il est certain que la valise n'a pas été prise par erreur par un passager endormi, il est nécessaire d'aller directement au service d'accueil de l'aéroport, qui vous redirigera vers le service client de la compagnie aérienne utilisée. Le personnel de la compagnie mettra alors tout en oeuvre pour retrouver le bagage, étiqueté lors de son passage en soute, qui peut avoir pris un mauvais chemin sur le tapis roulant. Combien de valises ont atterri à l'autre bout du monde parce qu'elles avaient changé de direction en cours de route ! Ce cas-là est ennuyeux, mais pas des plus graves. Vos affaires vous seront renvoyées durant la durée de votre séjour à votre hôtel ou, si le délai est trop court, chez vous.

S'il n'est pas retrouvé du tout

Tous les aéroports ont été fouillés, et votre valise reste introuvable. C'est la pire éventualité, mais elle reste cependant fréquente, surtout pendant les périodes de pointe comme les vacances d'été. Dans ce cas-là, le mieux est de se renseigner sur la compagnie aérienne et sa convention. Deux sortes de conventions existent.

- La Convention de Varsovie : qui s'applique pour les vols entre deux États qui n'ont pas ratifié la Convention de Montréal, ou des vols entre un État ayant ratifié et un autre État n'ayant pas ratifié Montréal, quelle que soit la nationalité de la compagnie. C'est la convention la moins avantageuse pour le passager puisqu'il recevra environ 1,17 euros par kilo de bagage, soit environ 20 euros. Une misère pour des grosses valises bien remplies pour passer 15 jours ou trois semaines à l'étranger.
- La Convention de Montréal, qui s'applique pour les vols entre deux États qui l'ont ratifiée. C'est évidemment la plus avantageuse et la plus moderne, puisqu'elle a été signée en 1999 (contre 1929 pour Varsovie). Là, peu importe le poids de la valise, vous serez indemnisé à hauteur de 1 300 euros, pour peu que vous puissiez prouver que la valeur de ces dommages ait été atteinte. Ce sont des indemnités avec un plafond de responsabilité : si le montant du dommage est inférieur à ces plafonds, le passager ne pourra prétendre qu'au remboursement du montant des dommages. En revanche, si le montant des dommages prouvés est supérieur au plafond de responsabilité, le passager ne pourra prétendre qu'à une indemnisation égale à ce plafond.

Le délai avant la réclamation écrite

Pour la perte d'une valise ou de tout bagage, il convient d'attendre 21 jours à compter de la date à laquelle elle aurait dû arriver avant d'envoyer une lettre de réclamation à la compagnie aérienne, par courrier recommandé avec accusé de réception. Idem quand il s'agit d'un retard dans la livraison des bagages. En revanche, si vous les récupérez dégradés, vous avez sept jours à compter de la date de découverte de l'avarie. Si vous avez souscrit une assurance bagages, vous pourrez vous faire rembourser d'éventuelles dépenses de première nécessité.

Avant de partir

Si vous vous apprêtez à partir avec des objets précieux, des vêtements de luxe ou du matériel high-tech, prévoyez de garder la facture. Des justificatifs seront demandés pour toute perte de bagage, alors attendez-vous à devoir prouver ce que vous avancez.

 
0 commentaire - Perdre ses bagages : Comment agir ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]