Stagiaire : quels sont mes droits ?

Stagiaire : quels sont mes droits ?©Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Passage obligatoire pour de nombreux étudiants, le stage est une bonne manière de se familiariser au monde de l'entreprise. Mais cette petite main-d'œuvre désireuse d'apprendre et de bien faire est souvent exploitée par les entreprises qui la forment. Alors afin d'éviter tout abus, il est primordial de connaître les droits des stagiaires. On fait le point.

Les points essentiels à savoir

Un stage est une période de formation durant laquelle l'étudiant met en pratique, dans l'entreprise, les connaissances acquises à l'école. Car oui pour prétendre à un stage, il faut que ce dernier soit effectué dans le cadre d'un cursus scolaire et soit en adéquation avec les études réalisées.

Le stage a pour but de familiariser l'étudiant à l'univers du travail en entreprise, il a donc une visée plus pédagogique que productive. C'est pour cette raison qu'un tuteur est assigné afin de vous former.

De plus, un stage ne doit pas dépasser six mois consécutifs dans une même entreprise. Cette règle évite ainsi à l'entreprise de garder un stagiaire indéfiniment, lui permettant ainsi de payer moins de salaire.

Une convention de stage est-elle obligatoire ?

Oui, une convention est nécessaire afin d'effectuer un stage, que ce soit en entreprise ou même dans une association non lucrative. Habituellement fournie par l'école, la convention doit être signée par l'établissement scolaire, l'entreprise et l'étudiant, et ce, en trois exemplaires.

C'est la convention qui va garantir les droits et devoirs de chaque partie. Sur celle-ci figure l'ensemble des informations nécessaires au bon déroulement du stage, telles que les dates de début et de fin du stage, la durée maximale de travail, la liste des activités exercées par l'étudiant ou encore le montant des gratifications. Il est essentiel de garder une copie de la convention de stage, notamment en cas de litige avec l'entreprise.

Le stage est-il rémunéré ?

Cette notion dépend de la durée de votre stage. Auparavant, les stages n'étaient rémunérés qu'à partir du troisième mois. Mais suite aux nouvelles lois relatives aux stages qui prennent effet en septembre 2015, c'est aujourd'hui au deuxième mois que la rémunération devient obligatoire, et ce, dès le premier jour du stage.

À défaut d'un salaire, les stagiaires ont droit à une gratification qui a également été revue par les nouvelles lois. En 2015, elle passe donc de 436 à 523 euros par mois. À noter que si un stage d'une durée initiale de deux mois est prolongé dans l'entreprise, un rappel des gratifications des deux premiers mois de stage est versé à l'étudiant.

Le stagiaire peut-il remplacer un employé absent ?

En tant que stagiaire, vous ne pouvez en aucun cas remplacer un salarié absent de l'entreprise, pour raison médicale ou congé maternité par exemple. Et cela car vous n'avez pas le même statut et n'êtes pas censé avoir la même charge de travail que lui.

Cependant, de nombreuses entreprises abusent encore du statut de stagiaire. Alors en cas de litige, vous pouvez faire appel au Conseil des Prud'hommes ou prévenir l'Urssaf. Si les abus sont avérés, l'entreprise subira un redressement de cotisations sociales.

 
0 commentaire - Stagiaire : quels sont mes droits ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]