Tout ce qu'il faut retenir sur l'histoire de Noël

Tout ce qu'il faut retenir sur l'histoire de Noël

Connaissez-vous vraiment Noël et ses traditions ?

A lire aussi

Hélène Demarly

Noël approche à grand pas, mais savez-vous pourquoi vous mangez de la bûche, décorez un sapin ou offrez des cadeaux ? Et surtout, d'où vient le Père Noël et pourquoi est-il rouge ? Découvrez l'histoire de cinq traditions de Noël pour être incollable le jour J !

D'où vient le calendrier de l'Avent ?

D'origine religieuse, il a été inventé en Allemagne pour permettre de faire attendre les enfants impatients avant Noël en leur distribuant une image par jour, dès le début de l'Avent. En 1908, un éditeur munichois est le premier à commercialiser un calendrier avec un support en carton contenant des images. Douze ans plus tard, le calendrier avec des petites fenêtres, tel qu'il existe encore aujourd'hui, est né, mais il faut attendre 1958 pour que les petits chocolats remplacent les images.

Pourquoi le Père Noël porte du rouge ?

Ce sympathique bonhomme est un mélange de plusieurs cultures. Plusieurs théories le relient notamment à la mythologie nordique : le dieu Thor, un vieil homme bienveillant vêtu de rouge, ainsi que le lutin de Noël, qui distribue des cadeaux aux enfants. Ils sont tous les deux associés aux fêtes du solstice d'hiver, appelées Yule. Le Père Noël est aussi directement lié à la légende de Saint Nicolas (Sinter Klaas en hollandais), le Saint patron des enfants, à qui il ressemble fortement : même barbe blanche, même tenue rouge et distribution de cadeaux, sauf que les rennes remplacent l'âne. Les migrants hollandais arrivés aux États-Unis transforment leur cher Sinter Klaas en Santa Claus - Père Noël, qui se retrouve dessiné vêtu d'un costume rouge et blanc. En France, il est à l'époque moins connu, et encore habillé de vert ou de bleu. Mais dans les années 1930, une célèbre boisson au cola va populariser l'image du Père Noël en le reprenant pour ses publicités, incitant le monde entier à le représenter bien joufflu et en rouge et blanc.

Quelle origine a le sapin de Noël ?

L'épicéa est considéré comme l'arbre du renouveau et aussi de la vie éternelle avec ses feuilles persistantes dans de nombreuses traditions païennes. Il est ensuite repris par les Chrétiens qui le voient comme l'arbre du Paradis, garni de pommes rouges (remplacées ensuite par des boules) et lui posent l'étoile de Bethléem au sommet. Cette tradition allemande et scandinave arrive jusqu'en Alsace, avant de s'étendre au reste de la France au XVIIIe siècle, grâce aux immigrés alsaciens à la suite de la guerre franco-allemande. Dans la tradition chrétienne, le sapin doit être érigé la veille de Noël, pas avant, et enlevé douze nuits plus tard, pour l'épiphanie. Dans la réalité, il est mis dès début du mois de décembre voire dès fin novembre dans de nombreuses familles.

Pourquoi offrez-vous des cadeaux ?

Les cadeaux n'ont pas grand chose à voir avec les offrandes des Rois mages à l'enfant Jésus, qui correspondent à la fête chrétienne de l'Épiphanie, le 6 janvier. Encore une fois, c'est du côté des fêtes païennes germaniques et scandinaves qu'il faut aller chercher, quand les enfants recevaient des présents lors des fêtes d'hiver. Mais déjà dans la Rome Antique, les gens s'offraient des cadeaux pendant les Saturnales, qui célébraient le solstice d'hiver. Vient ensuite Saint Nicolas, qui offre, dès le XIIe siècle, friandises et petits cadeaux aux enfants sages. À partir du XIXe siècle, les bambins reçoivent souvent une orange à Noël, un fruit encore rare à l'époque. Mais c'est un siècle plus tard, avec l'arrivée de la société de consommation et des grands magasins que cette fête trouve un important sens commercial.

Quelle signification a la bûche ?

Ce gâteau est un autre rite païen (qui pourrait remonter à 2500 avant Jésus-Christ !) lié au solstice d'hiver, qui consistait à brûler une bûche, symbole de renaissance du soleil mais aussi considérée comme une offrande aux dieux. Au Moyen-Âge, les familles brûlent une énorme bûche (provenant si possible d'un arbre fruitier) pour garantir de bonnes récoltes. Elle est bénie lors se son allumage, peut brûler plusieurs jours durant, et ses cendres porte-bonheur sont précieusement conservées. Et cocorico, c'est d'abord en France, au XIXe siècle, que la bûche se transforme en gâteau roulé recouvert de crème au beurre aromatisée au café ou au chocolat.

 
9 commentaires - Tout ce qu'il faut retenir sur l'histoire de Noël
  • prawda -

    CHER PERE NOEL................PITIÉ,ENLEVE AUX RICHE.......ET DONNE AUX PAUVRES!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Bunnland -

    Vous croyez au père Noël !!

  • Podhivana -

    Bravo au génial rédacteur de cet article ! Il place au XVIII° siècle la Guerre franco-prussienne de 1870. Après ça comment faire confiance aux billevesées approximatives qu'il raconte ? Podhivana

  • kruddy -

    j 'adore les naïfs qui pensent encore que JC est né un 25 décembre. Tellement de faits historiques et de non sens fixent la naissance plus tard. J 'ai toujours admiré la puissance de toutes les religions, sectes etc à faire croire tout et n 'importe quoi à ses fans

  • gamble -

    Inspiration est de mise.
    Les chrétiens ce sont des coutumes païennes. L'islam ce sont l'amalgame de chrétienté et de juiverie. ce sont des procédés qui ne doivent pas choquer, comme ce fut le cas pour l'Amérique du sud.

  • depoyo -

    bonjour ,
    Avec tout le respect que j'ai pour vous et pour toutes les religions ,l'histoire de Noel c'est l'anniversaire de la naissance de Jésus -Christ .(sans cela Noel n'existerai pas)
    Cordialement

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]