Vélo : quels sont les droits et devoirs du cyliste en ville ?

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Que ce soit pour le côté écologique, économique ou par simple plaisir, vous avez décidé de troquer votre voiture contre le vélo. Parce qu'on n'oublie parfois les règles de conduite à respecter, voici un petit rappel des droits et des devoirs du cycliste circulant en agglomération.

Où a-t-on le droit de circuler à vélo ?

En ville, le cycliste se doit de respecter certaines règles indispensables et exigées par le code de la route. La première chose à laquelle il doit être attentif est à l'endroit où il roule. Le cycliste est, en priorité, invité à emprunter les pistes cyclables s'il y en a, au risque d'être puni par une amende de deuxième classe pouvant aller de 22Euros à 75Euros.

En cas d'absence de pistes cyclables, il peut alors, à sa guise, choisir entre emprunter les voies de circulation réservées aux bus ou encore rouler sur les aires piétonnes en veillant à respecter, cependant, une allure au pas pour le bien-être des passants.

Peut-on perdre des points de permis de conduire ?

Rassurez-vous, toutes infractions commises au guidon d'un vélo ne peuvent légalement pas entraîner de décision de retrait de points sur un permis de conduire. Seuls les amendes ou procès-verbaux pourront vous être infligés.

"Il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est exigé", peut-on lire dans une circulaire du Ministère de l'Intérieur datée du 11 mars 2004.

A-t-on le droit de griller un feu rouge ?

Si griller un feu rouge peut parfois coûter très cher avec une amende de 90Euros, le cycliste peut, dans certains cas, se donner la permission de passer lorsque la signalisation le permet. De nouveaux panneaux "d'autorisation conditionnelle de franchissement pour cycles" ont, en effet, été installés dans de nombreuses agglomérations, sous les feux tricolores.

Sur fond blanc et avec une flèche indiquant la direction à prendre, ils permettront aux cyclistes de tourner à droite ou de continuer tout droit, même lorsque feu passe au rouge.

Que faire en cas d'accident ?

En cas d'accident à vélo ou de simple accrochage, que ce soit avec un véhicule motorisé ou un piéton, le cycliste doit obligatoirement remplir un constat à l'amiable avec la partie adverse et signaler la situation à son assurance dans les plus brefs délais, en veillant à le faire dans les trois jours suivants l'accident.

Veillez également à préciser la date et l'heure de l'accident ainsi que ses conditions en dessinant un petit schéma représentatif de la situation. En cas de dommages corporels, vous pourrez porter plainte et éventuellement réclamer une indemnisation. Pour ce faire, vous devrez constituer votre dossier et vous soumettre à une expertise médicale visant à faire le bilan des dommages corporels.

 
0 commentaire - Vélo : quels sont les droits et devoirs du cyliste en ville ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]