Accro aux réseaux sociaux, est-ce possible ?

Accro aux réseaux sociaux, est-ce possible ?

Toujours le doigt sur le téléphone ? Et si c'était grave ?

A lire aussi

Hélène Demarly

Un tweet par-ci, un like sur Facebook par-là, un selfie sur Instagram, une "story" publiée sur Snapchat... Nous passons de plus en plus de temps connectés aux réseaux sociaux, jusqu'à ne plus pouvoir nous en passer. Mais à partir de quel moment est-ce un problème ? Quels sont les symptômes ? Et quelles sont les bonnes pratiques à adopter ?

Peut-on être addict aux réseaux sociaux ?

Selon le rapport 2015 de l'agence We Are Social, nous passons au total deux heures par jour sur les réseaux sociaux. Mais cette moyenne est beaucoup plus élevée chez les hyper connectés. Est-ce grave pour autant ? Il semblerait que non, si on se fie à la définition de l'addiction, qui concerne l'alcool, le tabac, la drogue, les jeux vidéo, ou encore le sexe. Celle-ci précise en effet que l'addiction entraîne une situation de repli sur soi, qui a des conséquences grave sur le plan familial, social et professionnel. Qu'on se rassure donc, ce n'est pas parce que l'on se connecte fréquemment à Facebook, ou que l'on poste des photos tous les jours sur Instagram, qu'il faut aller se faire soigner.

Est-ce grave ?

Lorsque les réseaux sociaux finissent par vous couper petit à petit du monde réel, devenant handicapant socialement et entraînant un état dépressif, alors oui, c'est inquiétant. En Asie notamment, l'addiction au smartphone est si forte que des cliniques ont été ouvertes pour soigner les addicts d'Internet. Nous n'en sommes toutefois pas à ce stade en France, mais sachez qu'il y a toutefois un réel problème si vous n'arrivez pas à lâcher Facebook, Twitter et Instagram et si vous réalisez que vous êtes stressé, angoissé, ou triste lorsque vous ne pouvez pas accéder à Internet.

Quels sont les symptômes ?

Voici les symptômes qui doivent vous alerter en cas d'addiction aux réseaux sociaux et à Internet : - Incapacité à décrocher, même en présence d'autres personnes ou la nuit,- Recherche constante de notifications, de retweets, de mention "J'aime" et d'interractions,- Anxiété lorsque l'on a pas son smartphone avec soi,- Tristesse, stress et angoisse à la vue des posts de ses contacts.

Comment apprendre à décrocher ?

Il ne suffit que de quelques étapes pour se réhabituer à éteindre son téléphone et se détacher d'Internet : - Couper le wifi le soir,- Interdire le portable à table lors des repas,- Eviter d'avoir Internet et son téléphone dans la chambre et utiliser l'un ou l'autre au lit,- Télécharger l'application Checky (gratuite, sur Android ou Iphone), qui calcule le nombre de fois où vous consultez votre téléphone par jour : cela peut-être un vrai électrochoc !En dernier recours, vous pouvez aussi vous offrir une "digital detox", une cure nouvelle génération proposée par certains spas et hôtels. On se retrouve alors dans une chambre sans réseau, sans télévision, sans téléphone, avec des soins de remise en forme et des activités de relaxation pour apprendre à ne plus être accro.

Si c'est votre enfant qui n'est pas capable de décrocher de son smartphone, le mieux reste avant tout de lui en parler sérieusement, pour lui faire prendre conscience du problème. Mais il faut aussi savoir relativiser, ce n'est pas grave s'il est souvent sur Facebook pour parler avec ses copains. Cela ne devient dangereux qu'à partir du moment où il y passe tout son temps libre et se coupe du reste de la famille. Soyez donc attentifs à l'usage qu'il en fait, et surtout parlez-en avec lui. Si le dialogue est rompu, consulter un psychologue peut être une bonne idée pour l'aider à réaliser que son comportement est excessif.

 
2 commentaires - Accro aux réseaux sociaux, est-ce possible ?
  • jtjt -

    Je n'ai jamais regardé les réseaux sociaux.
    Jai un smartphone assez simple pour téléphoner, envoyer et recevoir des textos ou photos.
    Les réseaux sociaux accaparent bien des gens, inclus les politiques ou terroristes, et cela m'agace plutôt

  • nodens -

    ben moi j ai pas de portable je ne c est pas ce qu est facebook mais j ai plein de trucs en papiers avec des mots dedans je croisque celà se nomme un livre (et sans pile!!)

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]