Comprenez-vous le langage Internet ?

Comprenez-vous le langage Internet ?

Geek, spam, chat... Ces mots ne vous disent rien ? Découvrez dès à présent le sens caché des expressions dérivées d'Internet !

A lire aussi

Hélène Garçon

L'avènement d'Internet a changé notre façon de communiquer et de s'exprimer, et a vu fleurir un nouveau langage. Tandis que "tweeter", "blog" et "community manager" ont désormais leur place dans le dictionnaire, d'autres mots continuent d'être utilisés sur le web (qui veut dire 'toile' en anglais) sans que vous ayez la moindre idée de leur signification. Petit passage en revue pour vous remettre à flot, afin de surfer sereinement sur le Net !

Un geek : utilisé à tort et à travers, le terme "geek" est devenu au fil du temps un qualificatif un peu péjoratif pour désigner globalement les personnes socialement isolées, ou plus largement, les gens portant des lunettes de vue. A l'origine pourtant, un geek est un passionné de tout ce qui a trait aux nouvelles technologies, comme l'informatique, les jeux vidéo ou encore la pop culture. Souvent très cultivé, le geek ne doit pas être confondu avec le nolife ("pas de vie" en anglais) qui, comme son nom l'indique, passe toute sa journée devant son ordinateur ou sa console.

Un spam : tout le monde a reçu un jour ou l'autre des prospectus dans sa boîte aux lettres, malgré le petit écriteau stipulant que vous ne souhaitiez recevoir aucune publicité. Eh bien, disons que les spams sont comme ces publicités, mais en version Internet. C'est-à-dire qu'au lieu de les trouver dans votre boîte aux lettres, vous les récupérez sur votre boîte mail. Magie d'Internet oblige, ce type de mail se fait rapidement démasqué à cause des mots qu'il contient (qui ont souvent un rapport à l'argent ou au sexe) avant d'être automatiquement redirigé vers les mails "indésirables".

Stalker : littéralement, to stalk en anglais signifie "traquer". "Stalker" quelqu'un revient donc à espionner cette personne via les réseaux sociaux, pour y récolter des informations la concernant sans que celle-ci ne le sache. Cette pratique, née en même temps qu'Internet, se résume à entrer le nom de l'intéressé sur Google, à passer en revue son compte Instagram, ou à regarder tout ce qu'elle a posté sur son mur Facebook. Si presque tout le monde a déjà eu recours à cette pratique d'espionnage peu élégante, personne ne s'en est jamais vanté. Et on comprend pourquoi !

L'adresse IP : Toute machine se connectant à Internet (ordinateur, tablette, smartphone) est identifiée grâce à un numéro unique, lui permettant de communiquer sur le réseau. Ce numéro est désigné par l'appellation "adresse IP" (pour Internet Protocol), qui pourrait être assimilé à un numéro de téléphone : si tout le monde avait le même, il serait impossible de communiquer ! C'est grâce à l'adresse IP, par exemple, que les auteurs de propos diffamatoires ou haineux sont retrouvés.

Un chat : non, le chat d'Internet n'a rien à voir avec l'animal de compagnie. Il s'agit en réalité d'une discussion instantanée entre deux internautes au moins, sur Internet, qui se traduit par des échanges de messages écrits via le clavier, ou par vidéo grâce à des webcams (caméras d'ordinateur) interposées. Cet anglicisme découle du verbe anglais "to chat", qui signifie "discuter". Il est aujourd'hui possible de "chater" ou "tchater" sur Facebook, mais également sur certains forums et sites de rencontres.

 
8 commentaires - Comprenez-vous le langage Internet ?
  • avatar
    Talibur -

    Le net et pourri par le langage Americano /Anglais et ce , par la faute de nos médias qui baissent culotte et ne défende,nt plus la belle langue FRANCAISE chaque jour , un nouveau mot english vient torpiller ne bon FRANCAIS HONTE a ceux qui laissent faire (L'académie est responsable également)

  • avatar
    hermes55 -

    Si les fondus d'informatique n'était pas aussi snobs, il parleraient dans un langage compréhensible par tous, et en français !

    Si le langage est incompréhensible, ça n'est lié qu'à leur snobisme, poussé à l'extrême.

  • avatar
    FanFanMishy -

    Un geek est quelqu'un de passionné, pas forcément par la technologie. Donc revoyez vos préjugés.

    avatar
    hermes55 -

    Ce que vous désignez, c'est un "passionné", pas un geek

  • avatar
    romain29000 -

    Ne pas confondre adresse IP et adresse MAC ...

  • avatar
    mrpouletblanc -

    utilisé à tort et à travers, le terme "geek" est devenu au fil du temps un qualificatif un peu péjoratif pour désigner globalement les personnes socialement isolées, ou plus largement, les gens portant des lunettes de vue. BULLSHIT deja desoler pour les fautes d'orthographe vous decriveer un geek comme le ferait quelqun depourvue de culture generale un geek et un passionnes pas forcement de tecnologie mais aussi de film livres jeux ect..

    avatar
    hermes55 -

    Eh oui, vous comprenez peut être le langage informatique, mais vous ne semblez pas maîtriser correctement le français.... Cherchez l'erreur !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]