La domotique, qu'est-ce que c'est ?

La domotique, qu'est-ce que c'est ?

La domotique : c'est quoi ?

A lire aussi

Hélène Demarly

Imaginez. Il est 7h, vous vous réveillez au son de votre musique préférée, les volets s'ouvrent doucement, vous sortez du lit et, miracle, vous n'avez pas froid car la pièce est déjà chauffée automatiquement depuis une heure. Une odeur de café frais chatouille vos narines sans que vous ayez eu besoin de toucher à la cafetière, le bain est coulé, et dans la cuisine, les infos se diffusent automatiquement. Vision futuriste ? Et non ! Tout ça est désormais possible grâce à la domotique.

A quoi ça sert ?

Ce nouvel art de vivre permet d'abord plus de confort. Finie la maison humide en rentrant de week-end ou le réveil dans le froid du matin ! Avec la domotique, on contrôle les fenêtres, le chauffage, la climatisation, pour que tout soit réglé selon nos désirs. On peut aussi gérer la musique et la télé à distance et depuis plusieurs appareils. Quant au four connecté, il permet de réchauffer un plat à distance pour mettre les pieds sous la table dès que l'on rentre du travail.

On fait des économies d'énergie

Pratique lorsque l'on part de la maison, le seul fait d'activer l'alarme suffit à faire automatiquement baisser le chauffage et à éteindre les appareils laissés en veille et toutes les lumières. Certains systèmes encore plus performants vous localisent avec le GPS de votre téléphone, et savent quand vous vous éloignez de la maison, s'occupant de tout éteindre à votre place.

Ça sécurise la maison

On peut simuler une présence : ouvrir et fermer les volets, allumer la lumière ou même diffuser de la musique à distance, pour dissuader les cambrioleurs qui ne peuvent pas savoir si la maison est inoccupée ou non. C'est aussi la surveillance vidéo à distance de l'extérieur comme de l'intérieur de la maison, et pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées, la possibilité de prévenir plus facilement les proches ou les secours en cas d'événement anormal.

Il existe aussi des détecteurs de fumée intelligents, qui déclenchent une alerte avec éclairage d'urgence, ouverture automatique des fenêtres, mise en route du système de ventilation, et qui envoient des notifications sur le téléphone portable en cas de début d'incendie.

Comment ça marche ?

Les différents appareils de la maison sont reliés entre eux en réseau via une centrale de commande (écran tactile, télécommande, téléphone), grâce à un système d'ondes (Bluetooth, wifi ou autre) par infrarouge ou par câble. Ce qui permet d'en prendre le contrôle en temps réel, à distance, et de les programmer, aussi bien grâce à des boutons, que des interfaces tactiles ou encore des commandes vocales ou reconnaissances faciales et digitales.

Combien ça coûte ?

La tendance devient accessible, avec des box faciles à installer pour contrôler toute la maison et de nombreux objets connectés.

Pour une box domotique, il vous en coûtera entre 150€ et 600€ (voire plus pour les plus perfectionnées) mais tout dépend des commandes auxquelles vous souhaitez avoir accès.

Il existe aussi des abonnements, moins chers, comme l'offre Homelive d'Orange, qui en plus de sécuriser la maison grâce à une seule application sur smartphone ou tablette, permet d'être alerté en cas d'inondation grâce au détecteur de fuites d'eau.

 
2 commentaires - La domotique, qu'est-ce que c'est ?
  • avatar
    atarax38 -

    Petite remarque.

    Pour le détecteurs de fumée intelligents, qui déclenchent une alerte avec éclairage d'urgence c'est très bien.
    Mais le fait de l'ouverture automatique des fenêtres va créer un appel d'air, et attisera le feu.
    Donc, mauvaise idée.

    Qui envoient des notifications sur le téléphone portable en cas de début d'incendie, c'est bien aussi.
    Le mieux, serait un appel au centre de secours ou à une personne prévue.

  • avatar
    pnh88 -

    Bonjour, lorsque vous parlez "désormais" dans votre article Domotique, j'ai, déjà en 1993, créer 2 maisons domotiques dans les Vosges , il ni à rien de neuf ni de nouveau en 2016, à part qu'avant, dans les années 90 , on câblait tout avec des contacteurs et une centrale ISIS de Merlin Gérin fabricant précurseur, maintenant l'électronique ayant la puissance que l'on connait, cela augmente, par la miniaturisation, les possibilités quasiment inépuisables de réalisations et d'envies farfelues.Les téléphones portables actuels, à l’époque j'avais le Radiocom 2000, permettent à l'envie ce que l'on veut..

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]