Mode d'emploi : apprendre une langue en ligne

Mode d'emploi : apprendre une langue en ligne

Grâce à Internet, apprendre une langue étrangère n'a jamais été aussi simple.

A lire aussi

Fabien Gallet

Vous vous apprêtez à partir à l'étranger ou vous êtes simplement curieuse de découvrir une langue autre que le français ? Internet peut vous aider sur le chemin de l'apprentissage linguistique. Reste à sauter le pas.

Cuisiner, bricoler, se mettre en beauté... Internet est une source intarissable pour les personnes désireuses d'apprendre encore et encore. Le web permet même de s'initier à une langue étrangère et ce de manière autonome ! Anglais, allemand, portugais voire mandarin... De nombreuses options plus ou moins exotiques s'offrent à vous, quels que soient votre niveau et votre motivation.

Des cours pour tous les niveaux et toutes les envies

Avant de se lancer dans l'apprentissage d'une langue, mieux vaut savoir ce que l'on cherche vraiment. Souhaitez-vous vous imprégner d'une langue en amont d'un voyage à l'étranger ? Ou bien pour vous aider dans votre carrière professionnelle ? Selon chaque situation, le travail requis et les sites que vous serez amenée à visiter seront différents. Le vocabulaire et les phrases dont vous aurez besoin au cours d'un périple à l'autre bout du monde ne seront, en effet, pas les mêmes que ceux utilisés lors d'un échange professionnel. Il convient donc de se fixer des objectifs, concrets et réalisables, afin de ne pas se décourager et avoir conscience de son niveau. Si vous partez de rien, privilégiez des cours pour débutants. Si les souvenirs de votre scolarité ne sont pas trop lointains (niveau intermédiaire), ajustez la difficulté des exercices en conséquence.

Des sites pour tous les budgets

Sur le net, vous trouverez des leçons accessibles à votre budget, quel qu'il soit. Certaines sont gratuites à l'image des "MOOC" (Massive Open Online Course), cours en ligne qui ne durent qu'une période donnée, ou des sites collaboratifs qui proposent de travailler grâce à des exercices et conversations avec d'autres utilisateurs parlant la langue choisie. D'autres proposent des cours gratuits, mais demandent par la suite de verser une certaine somme (généralement dès 9 euros par mois) pour accéder à l'ensemble du contenu. C'est le cas du site Duolingo qui propose d'apprendre l'anglais, l'allemand mais aussi le portugais, ou d'autres tout aussi réputés comme Babbel ou Busuu qui permettent de se familiariser avec le turc, le polonais ou le japonais. Il existe également de nombreuses écoles de langues en ligne avec de vrais cours, mais dont les prix sont plus élevés.

Des supports plus ou moins innovants

Exit les leçons en classe, les manuels et autres dictionnaires. Sur Internet, c'est une myriade de sites qui vous proposent d'apprendre une langue étrangère à votre rythme. Certains sont traditionnels au niveau des méthodes d'apprentissage comme les écoles de langues en ligne (EnglishTown, Learnship, Lingoda...) qui livrent des cours structurés, mais aussi et surtout encadrés grâce à un suivi administratif et la mise à disposition de tuteurs. D'autres misent plus sur l'interactivité et l'aspect ludique. C'est le cas du site Duolingo qui pousse l'utilisateur à s'entraîner pour gagner des points au fil des exercices et des différentes leçons. Un moyen pour ce dernier de progresser sans avoir l'impression de travailler. Ces plateformes surfent sur le texte, l'image, les vidéos mais aussi et surtout le son pour vous donner les meilleures bases possibles, notamment en termes de prononciation. Qui plus est, Duolingo, Busuu ou encore Babbel sont accessibles sur smartphones et tablettes, via des applications gratuites disponibles sur l'Apple Store et Google Play.

Enfin pourquoi ne pas apprendre via YouTube ? La plateforme héberge des centaines de millions de vidéos accessibles librement et possède une option de sous-titrage pour bon nombre d'entre elles.

 
0 commentaire - Mode d'emploi : apprendre une langue en ligne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]