Montres connectées, le nouveau phénomène ?

Montres connectées, le nouveau phénomène ?

Montres connectées

A lire aussi

Hélène Demarly

Les montres connectées existent déjà depuis quelques années, mais il est encore rare de croiser quelqu'un en portant une au poignet. En 2014, il s'en est vendu 6,8 millions, très loin des 1,3 milliard de smartphones achetés dans le monde la même année. Cependant, la demande risque d'exploser avec l'arrivée de la Watch d'Apple, qui compte se vendre à 15 millions en un an. Alors la montre connectée : gadget ou bientôt indispensable ?

Quel intérêt ?

Une smartwatch, c'est un bracelet multi-tâche dont la fonction première n'est pas de donner l'heure, un peu comme un smartphone qui ne sert que 20% du temps à téléphoner. La plus basique est le calcul de votre activité physique : podomètre, suivi de vos séances de sport, du rythme cardiaque... Certaines calculent même vos longueurs de piscine, analysent votre sommeil, et vous réveillent par vibrations, comme la montre française Withings Activité (portée d'ailleurs par François Hollande !).

C'est aussi une annexe de votre téléphone : vous pouvez y consulter vos messages et appels. Si la fonction vocale est disponible, vous pouvez même y répondre. Pratique, puisqu'il n'y a plus besoin de sortir le téléphone de son sac. Des applis permettent aussi de consulter l'actualité, la météo, d'écouter de la musique, de s'en servir comme télécommande ou comme GPS. On en trouve chez Samsung, LG, Motorola, Sony, Peeble... Et depuis peu chez Apple. Les marques d'horlogerie se lancent aussi dans la course, et Swatch, Tag Heuer, Guess et Breitling sortiront toutes leur smartwatch avant la fin de l'année 2015.

Un gadget de geek... pour le moment

La montre connectée, à la différence d'une vraie, a un sérieux problème d'autonomie. La plupart sont à recharger au bout de quelques jours, voire au bout d'une journée pour l'Apple Watch.

Les notifications incessantes (Facebook, Twitter, mail, texto) peuvent vite énerver et vous donner envie de tout couper ! Réduisant alors considérablement l'intérêt d'un tel produit. Lire les infos ou un message, vu la taille de l'écran, reste moins agréable que sur un téléphone, et répondre à un appel avec le bras levé donne rapidement des courbatures.

Le prix est aussi un frein. Si certains modèles basiques commencent à 60 euros (mais sans fonctionnalités exceptionnelles), il faut compter dans les 300 euros pour avoir la commande vocale, et débourser jusqu'à 18 000 euros pour s'offrir la même que Beyoncé. L'Apple Watch en or massif certes, mais bien cher pour un bijou qui sera techniquement dépassé dans à peine 5 ans.

Et surtout, si vous n'êtes pas une fan des réseaux sociaux, que vous n'êtes pas branché textos ou que vous ne possédez tout simplement pas de smartphone, vous pourrez totalement vous passez d'un tel objet !

La montre connectée reste encore un produit de geek, mais sans doute plus pour longtemps, une fois les modèles améliorés. Comme on regardait avec étonnement les premières personnes avec un smartphone à l'époque - que l'on a finalement acheté quelques années plus tard - il y a fort à parier que dans quelques années, nous serons nombreuses à porter l'Apple Watch 6 autour du poignet.

 
0 commentaire - Montres connectées, le nouveau phénomène ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]