Petites annonces en ligne : comment détecter les arnaques ?

Chargement en cours
 Pour ne pas vous faire arnaquer en ligne, apprenez à déceler les escroqueries.

Pour ne pas vous faire arnaquer en ligne, apprenez à déceler les escroqueries.

1/2
© Adobe Stock, stokkete
A lire aussi

Marine de Guilhermier

Vous n'osez pas faire d'achats sur les sites de vente entre particuliers par peur des arnaques ? Ou bien avez-vous déjà été victime d'une escroquerie et ne souhaitez pas que cela se reproduise ? Voici quelques conseils pour reconnaître une arnaque en ligne.

Si les emplettes sur Internet font le bonheur de celles d'entre vous qui n'aiment pas se rendre en magasin, il faut tout de même prendre gare aux personnes malveillantes qui agissent sur les sites de vente entre particuliers.

Les arnaques les plus courantes

Parmi les escroqueries les plus communes sur les sites de petites annonces se trouve celle où les arnaqueurs sont basés à l'étranger mais utilisent un compte bancaire en France. Les acheteurs sont rassurés par cette adresse française. Or, ils se voient floués par l'escroc, qui parvient à récupérer l'argent en reversant la somme sur son compte à l'étranger - généralement en Afrique. Autre arnaque récurrente : celle où il est demandé à l'acheteur de payer avec Western Union ou un autre système d'envoi d'argent anonyme avant même qu'il ait reçu le produit. Le vendeur n'envoie alors aucun colis mais s'empresse de toucher le mandat.

Parfois, ce sont les gens qui proposent un bien sur un site de location en ligne qui sont victimes d'arnaque. Exemple : un faux locataire domicilié à l'étranger se montre intéressé par une propriété et demande à payer par virement la totalité de la location. Mais il se trompe et il y a un trop-perçu. Celui-ci exige alors la restitution de son argent sous 24 heures. Ce que le propriétaire ne sait pas forcément, c'est que les délais de rétractation des virements internationaux sont plus longs que ceux des virements domestiques, il rembourse donc le trop-perçu et se fait arnaquer quand le faux locataire annule de son côté le virement initial.

Les signaux qui doivent vous alerter

Heureusement, il existe quelques astuces pour éviter de tomber dans les filets d'un arnaqueur. Ainsi, si l'annonce en ligne contient un certain nombre de fautes d'orthographe ou de frappe, comme des expressions et tournures de phrases peu communes en France, passez votre chemin. Faites de même si votre interlocuteur insiste pour un type de paiement déconseillé dans les transactions entre inconnus (Western Union ou le service mandat cash de La Poste notamment), si sa banque est domiciliée à l'étranger ou s'il est de toute évidence très pressé de réaliser la vente.

En outre, si une personne vous réclame la copie de nombreux documents officiels dont vos papiers d'identité, méfiez-vous, il peut se préparer à usurper votre identité. Évitez-donc de lui en donner les moyens. Bien sûr, il est également fortement déconseillé de fournir un Revenu d'Identité Bancaire (RIB) ou toute autre information bancaire à un inconnu. Dans le cas d'une transaction immobilière, si une personne souhaite acheter votre bien sans le visiter, c'est qu'il se trame quelque chose, alors ne donnez pas suite. Enfin, attention aux offres anormalement alléchantes, comme celles très inférieures au prix du marché. Elles cachent presque à coup sûr une arnaque !

 
0 commentaire - Petites annonces en ligne : comment détecter les arnaques ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]