À quoi sert l'UNESCO ?

Chargement en cours
 Le siège de l'UNESCO se situe à Paris. L'organisation est dirigée par Audrey Azoulay depuis le mois d'octobre 2017.

Le siège de l'UNESCO se situe à Paris. L'organisation est dirigée par Audrey Azoulay depuis le mois d'octobre 2017.

1/2
© iStock, Christian Mueller
A lire aussi

Christian Pambrun

Avec ses 193 pays membres, l'UNESCO est une des organisations mondiales les plus importantes. Ses programmes et initiatives sont destinés à protéger et préserver le patrimoine culturel de l'humanité, en créant parfois des tensions politiques qu'elle cherche pourtant à éviter. À quoi sert-elle vraiment ?

Le 12 octobre 2017, les États-Unis de Donald Trump annoncent leur décision de quitter l'UNESCO, accusant l'institution d'être "anti-israélienne". Quelques heures plus tard, c'est au tour d'Israël d'annoncer son départ. En cause, la décision de l'organisation de déclarer la vieille ville de Hébron, en Cisjordanie, "zone protégée du patrimoine mondial". Agence issue de l'Organisation des Nations Unies (ONU), et fondée en 1945, l'UNESCO a son siège à Paris et possède des bureaux dans de nombreux pays. Début de mandat agité pour Audrey Azoulay, l'ex-ministre de la Culture et de la Communication, qui en est la directrice générale depuis le 13 octobre 2017 !

Le patrimoine mondial mis en avant

Sur son site internet, l'UNESCO explique qu'elle "a pour vocation la coordination de la coopération internationale en éducation, sciences, culture et communication". Fondée en 1945 au moment de la création de l'ONU, elle est surtout connue pour son programme de protection du patrimoine mondial : certains sites remarquables, naturels ou créés par l'Homme (culturels), et parfois menacés sont ainsi répertoriés. Les États qui possèdent ces sites peuvent bénéficier d'aides financières afin de les préserver, et ils sont souvent synonymes d'attractions touristiques. La France possède ainsi 41 sites listés, dont le Mont Saint-Michel et sa baie ou le Canal du Midi.

Des missions variées au service de la paix

L'UNESCO souhaite rapprocher les peuples et les pays adhérents en favorisant le dialogue entre les civilisations à travers des programmes, résolutions et objectifs définis tous les deux ans lors de la Conférence générale. De l'accès à l'éducation à la liberté de la presse, en passant par la promotion du développement durable et l'égalité des genres, l'agence pousse ses États membres à la réflexion et à l'action. Déclaration universelle sur la diversité culturelle, constitution d'une bibliothèque numérique mondiale ou lutte contre le racisme font ainsi partie de ses accomplissements et priorités. Selon elle, "les interconnexions et métissages doivent être autant d'opportunités pour construire la paix dans l'esprit des hommes et des femmes".

Des dissensions politiques inévitables

Si la cause de l'UNESCO est noble, son action reste bien souvent relativement inconnue ou invisible du grand public. Pire, les intérêts politiques des États membres entravent souvent les décisions prises et la capacité de l'organisation. L'intégration de la Palestine comme État membre en 2011 avait déjà poussé les États-Unis à suspendre leur participation financière, privant l'UNESCO de 22% de son budget et la plongeant dans une crise diplomatique et économique sans précédent. Dans un monde globalisé mais où certaines divisions et fractures s'accentuent, la mission de l'UNESCO reste donc plus d'actualité que jamais !

 
0 commentaire - À quoi sert l'UNESCO ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]