Arielle Dombasle - On n'est pas couché 5 novembre 2016 #ONPC

par onpc

Arielle Dombasle - On n'est pas couché 5 novembre 2016 #ONPC On n'est pas couché 5 novembre 2016 Laurent Ruquier avec Vanessa Burggraf & Yann Moix France 2 #ONPC Toutes les informations sur les invités et leur actualité http://www.france2.fr/emissions/on-n-... Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC https://twitter.com/ONPCofficiel Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2

 
18 commentaires - Arielle Dombasle - On n'est pas couché 5 novembre 2016 #ONPC
  • avatar
    toddler2 -

    Un minois et une silhouette pareilles à 58 ans, ça doit en créer des jalousies chez les femmes, et des fantasmes chez les hommes

  • avatar
    spero -

    monsieur yann moixe
    pourquoi n'avez vous pas fait remarquer a arielle qu'elle portait une croix d'une façon osthentatoire et je precise que je suis catholique, mais porter ainsi un signe religieux me parait provocateur

  • avatar
    dubaran -

    Ces 2 journalistes ont été odieux notamment V Burggraf avec D de Villepin . Aucun respect de la personne se prêtant à leur agressi
    vité don t elle est coutumiére !!!! dans quel but. J'évite depuis sa venue de regarder cette émission. Comment A Ruquier arrive
    t-il encore à recruter des "invités" systématiquement humiliés par ces 2 cabots.

    avatar
    chacal83 -

    Ils sont effectivement immondes, j'ai vu l'émission. Je ne suis pas prête à y revenir car çe ton agressif est très désagréable .

  • avatar
    christ5803 -

    Monsieur Yann Moixe, j'ai une question, concernant madame Royale
    Ségolène Royal contre-attaque et brandit un rapport de la chambre régionale des comptes. Mais celui-ci confirme les comptes révélés au printemps...
    les audits accablants menés par EY. Les impayés y sont un peu minorés, à 130 millions d'euros, mais ils sont confirmés
    Mais le système est décortiqué : à cause de crédits sous-évalués, certaines directions de la Région ne pouvaient payer leurs fournisseurs ou poursuivre leurs missions, parfois dès le milieu de l'année. « Même les lycées agricoles ne touchaient pas toutes leurs dotations ! » explique cette source. Les argentiers de la Région devaient donc soit décaler le paiement des factures (ceci en 2015 principalement), soit emprunter.
    Le taux d'endettement de la région Poitou-Charentes a, sans doute du fait de cette pratique, flambé : si la Région voulait rembourser sa dette, elle y consacrerait plus de 14 années, alors que la ligne rouge est en général fixée à 7 ans – la moitié ! La nouvelle équipe aux commandes à Poitiers se défend en expliquant que le mariage avec l'Aquitaine et le Limousin au sein de la grande région Nouvelle-Aquitaine explique une partie de ces retards de paiement. Le regroupement des régions, et donc des services, aurait techniquement ralenti la signature des chèques.
    Emprunts toxiques
    Autre bizarrerie de la gestion picto-charentaise : le poids des emprunts toxiques. Le rapport d'EY les avait évalués à 66 % de son encours total de dette (mais 27 % pour le Limousin et 21 % pour l'Aquitaine). Montant total de ces emprunts risqués : près de 200 millions d'euros, dont 46,8 millions d'emprunts très toxiques,
    La région Nouvelle-Aquitaine, qui récupère l'ensemble des comptes et mécomptes picto-charentais, cherche désormais à se défaire de ces mauvais emprunts. Le coût de cette sortie négociée avec les banques est évalué dans une fourchette comprise entre 50 et 100 millions d'euros.
    Au total, la facture du Poitou-Charentes est estimée, selon un proche du dossier, à 300, voire 400 millions d'euros. « Les recommandations des magistrats dans le rapport sont toutefois prudentes, ils ménagent la ministre », confie un proche du dossier. Mais la somme devra être déboursée par la Nouvelle-Aquitaine, dont les actes de mariage ont été publiés le 1er janvier 2016. Un cadeau un peu empoisonné...

    avatar
    reines -

    c'est quoi la question à Moix?

  • avatar
    Xray19Cb78 -

    A vous messieurs et mesdames qui vomissez ce Moix, que je n'ai jamais vu ni entendu volontairement, et sa Ruquier, n'avez-vous pas mieux à faire que de regarder cette émission de petits faux-culs ?
    Je ne l'ai regardée qu'une demi-fois et cela m'a suffit pour comprendre le profil très terre à terre de ces jouisseurs maladifs qui au lieu d'aller chez un psy pour extirper tous les rancœurs s'amusent à violenter psychologiquement des personnes dites invitées qui, cependant, laissent entrevoir inconsciemment leur degré de masochisme.

    avatar
    dadoucleres76 -

    Petite cervelle vide prompte colère ! La liberté d'expression ne limite pas qu'aux idées qui nous conviennent ensuite votre jugement dépend du degré de votre propre Q.I. C'est dire s'il est relatif, mdr.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]