La e-cigarette privée de publicité: Les professionnels craignent un essoufflement du marché

par morandini

Une ordonnance parue au Journal Officiel ce 20 mai transpose la directive européenne sur les produits du tabac. Parmi elles, l’interdiction de toute « propagande ou publicité directe » en faveur de l’e-cigarette et ses dérivés. La France rejoint ainsi 26 pays dans le monde qui ont déjà adopté une telle législation. "Maintenant, Max vapote", c'est la première et la dernière publicité télévisée pour les cigarettes électroniques. Elle est désormais interdite en dehors des 2 000 points de vente en France et logiquement, la profession tousse. "C'est une censure extrêmement violente qui va nous interdire complètement de communiquer auprès de nos clients, or le vapotage est un moyen efficace de réduction du risque tabagique et nous considérons que tout ce qui peut mettre les fumeurs français à distance des produits du vapotage est une mauvaise décision", réagit Jean Moiraud, président de la fédération interprofessionnelle de la vape (FIVAPE).

 
0 commentaire - La e-cigarette privée de publicité: Les professionnels craignent un essoufflement du marché
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]