Nicolas Sarkozy et sa "double ration de frites" : la classe politique réagit

par non-stop-politique

En meeting hier dans son fief des Hauts-de-Seine, Nicolas Sarkozy s’est opposé aux menus de substitution et propose pour ceux qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites". Une déclaration vivement critiquée par la classe politique.

 
0 commentaire - Nicolas Sarkozy et sa "double ration de frites" : la classe politique réagit
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]