Primaire à gauche : la curieuse charge de Vincent Peillon contre le programme "totalitaire" de Benoît Hamon

par non-stop-politique

À la peine dans les sondages de la primaire de la gauche, Vincent Peillon était invité ce 11 janvier de LCI. Face à Audrey Crespo-Mara, il a justifié sa candidature à la primaire de la gauche par sa "peur terrible" pour la France. Il a aussi attaqué Benoît Hamon, comparant son programme à celui des "États totalitaires."

 
0 commentaire - Primaire à gauche : la curieuse charge de Vincent Peillon contre le programme "totalitaire" de Benoît Hamon
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]