Sans papiers et meilleur apprenti en menuiserie, il est obligé de quitter le territoire français - Regardez

par morandini

Hier soir, dans le cadre de la case "Infrarouge", France 2 diffusait un documentaire intitulé "Clandestins, d'autres vies que les vôtres". Les caméras ont notamment rencontré Armando. Parti d'Albanie, il est arrivé en France à l'âge de 16 ans. "Je ne parlais pas du tout français, se souvient-il. J'étais mineur isolé étranger [jeune migrant de moins de 18 ans sans parent, ni représentant légal, ndlr]. J'ai été pris en charge par les services sociaux". A la fin de sa première année de CAP de menuiserie, un professeur lui propose de passer le concours de meilleur apprenti de France. Il décrochera la médaille d'or. "A mes 18 ans, tout bascule. Avant la majorité, on est accompagné par les services sociaux ; après, on devient indésirable. Je devais quitter le territoire français", continue Armando en indiquant avoir reçu un arrêt où il lui est demandé de quitter le territoire français dans un délai de trente jours. "J'avais la rage, je ne comprenais pas. J'étais choqué. Là, je rentre dans la clandestinité. Du jour au lendemain, je ne pouvais plus aller au cinéma avec ma petite amie, comme je faisais parfois", conclut-il.

 
0 commentaire - Sans papiers et meilleur apprenti en menuiserie, il est obligé de quitter le territoire français - Regardez
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]