Apprenez à maîtriser l'enlumineur

Chargement en cours
L'enlumineur s'applique avec un pinceau blush en particulier sur les pommettes.
L'enlumineur s'applique avec un pinceau blush en particulier sur les pommettes.
1/2
© iStock, PeopleImages

Anthony Vincent

Qu'on l'appelle illuminateur ou highlighter, il permet d'obtenir le même effet : un coup d'éclat pour un teint lumineux à quelques endroits stratégiques. Modus operandi.

Après la folie du contouring, l'art de sculpter le visage par des jeux d'ombres, les maquilleurs professionnels s'adonnent désormais à l'highlighter, soit à peu près la même chose mais grâce à de l'enlumineur. Si ces deux techniques vont généralement de pair, on assiste depuis quelques saisons à une véritable passion pour les crèmes, gels, poudres et autres stylos gorgés de lumière que les adeptes de maquillage s'arrachent.

Quésaco ?

Mais pour bien l'utiliser, il faut d'abord comprendre à quoi on a affaire. Il s'agit d'un produit plein de particules photoréfractrices, c'est-à-dire capables de réfléchir la lumière, comme le minéral totalement naturel qu'est le mica ou d'autres pigments nacrés. Il permet donc d'apporter beaucoup d'éclat au teint, mais pour éviter de se retrouver avec un visage digne d'une boule à facette, il convient de l'employer avec parcimonie sur des points stratégiques.

Peau grasse ?

Celles qui ont la peau à tendance grasse peuvent craindre de se tourner vers ce genre de produit, de peur qu'il n'accentue leurs brillances ou leurs imperfections. Pour contrer cela, poudrez bien votre zone T comme d'habitude pour que cette partie critique reste bien matte, et tournez-vous vers un enlumineur sous forme de fard crème ou de poudre à distiller sur le haut des pommettes et l'arc de Cupidon comme le Shimmering Skin Perfector Highlighter de Becca à 38 euros les 5,5 g ou la poudre illuminatrice visage de Sephora Collection à 14,95 euros les 6,5 g.

Peau sèche ?

Celles qui ont la peau normale ou sèche auront également tout intérêt à se tourner vers des fards poudre ou crème car ils poussent à une application diffuse et légère, contrairement aux enlumineurs sous forme de stylo qui seront certes plus précis mais pourraient trop se voir s'ils ne sont pas correctement estompé. Les expertes peuvent parfaitement s'adonner aux enlumineurs au format stylo pour souligner l'arche de leurs sourcils ou en point lumière au coin interne des yeux.

Teint terne ?

Pour celles qui ont le teint terne et fatigué, ou adorent l'effet glowy (comprenez un teint très lumineux), voire dewy (à l'aspect presque humide), vous pouvez carrément vous tourner vers une base de teint illuminatrice, comme la Radiant Boos Face Base de Kiko à 12,95 euros les 30 ml, la Born to Glow de Nyx à 13,90 euros les 30 ml, ou encore la base Éclat Minute de Clarins à 32,50 euros les 30 ml. Après avoir appliqué votre crème hydratante, vous pouvez étaler un petit pois de l'une de ses bases de teint lumineuse sur l'ensemble de votre visage : elle en éclairera l'ensemble et prolongera la tenue du reste de votre maquillage.

Accro au glow ?

Enfin, les accros du glow peuvent tout à fait combiner différents enlumineurs pour un résultat resplendissant : une base illuminatrice suivi d'un fond de teint glowy, un blush nacré surmonté d'highlighter pile sur les pommettes - comme l'Orgasm de NARS à 33,95 euros les 4,8 g - , et un un coup de stylo le long de l'arrête du nez, au centre du front, sur l'arc de Cupidon, au bout du menton, et en point lumière au coin interne des yeux. Vous voilà prête à éblouir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.