Beauté : quels sont les effets de la ménopause ?

Chargement en cours
Perte de fermeté, d'élasticité, rides, sécheresse, manque d'éclat... la ménopause affecte la qualité de votre peau mais des solutions existent !
Perte de fermeté, d'élasticité, rides, sécheresse, manque d'éclat... la ménopause affecte la qualité de votre peau mais des solutions existent !
1/2
© iStock, Jacob Wackerhausen
A lire aussi

Jessica Xavier

Le chamboulement hormonal lié à la ménopause provoque de nombreux problèmes cutanés. Perte de fermeté, sécheresse, taches brunes... Zoom sur les conséquences de la ménopause sur votre peau et son éclat.

Le vieillissement cutané est un processus naturel et irréversible. Si la génétique et votre mode de vie l'influencent, à l'entrée dans la cinquantaine, la ménopause joue aussi un rôle très important sur la qualité et la jeunesse de votre peau.

Les hormones, le grand coupable mais pas que

La ménopause est associée à une carence hormonale. Les ovaires ne fabriquent plus d'oestrogènes. Or les cellules cutanées sont très sensibles à ces hormones. Cette carence touche aussi bien l'épiderme que les couches profondes. Par ailleurs, les cellules ne se renouvellent plus aussi rapidement, dans les 5 premières années suivants la ménopause, la perte en collagène est d'environ 30 %. Une chute inexorable qui se poursuit par la suite. Les fibres de collagène et d'élastine étant moins nombreuses et moins fortes, le matelas de soutien de la peau commence à s'affaisser. La production de sébum ralentit elle aussi altérant la fonction barrière de la peau qui devient plus sensible et plus réactive sans oublier une vascularisation qui tourne au ralenti entraînant une mauvaise oxygénation. La baisse de la production d'acide hyaluronique est quant à elle responsable de la déshydratation cutanée.

Des répercussions multiples

La peau devient plus sèche, plus fine, plus sensible. Elle souffre plus longtemps de rougeurs, perd en élasticité, en fermeté. Les contours du visage sont moins nets, les rides se creusent. La peau manque d'éclat, elle perd son côté bonne mine.

Les peaux grasses s'en sortent mieux. Leur production de sébum qui a été tout au long de la vie en excès diminue certes aussi à la ménopause, mais pour rejoindre le seuil d'une peau normale. Toutefois, ce type de peau a lui aussi besoin d'être hydraté. Les peaux sèches souffrent davantage car la ménopause vient renforcer un problème déjà existant.

Quel que soit votre type de peau (grasse, sèche, sensible, normale) à la ménopause vous devez modifier votre routine pour qu'elle réponde à ses nouveaux besoins. À la cinquantaine, il faut adopter des soins aux actifs hydratants et correcteurs, capables de redonner de la densité à la peau, lui redonner de l'éclat, atténuer les rides : pour restaurer le film hydrolipidique le beurre de karité, les huiles végétales; pour la touche d'hydratation, l'urée et l'acide hyaluronique et pour corriger les rides, l'éclat, la perte de fermeté optez pour des soins à base d'acide hyaluronique, de vitamine A, E, C, de rétinaldéhyde sans oublier les filtres UV pour protéger la peau du soleil.

À noter, la peau n'est pas la seule affectée par la ménopause. Les cheveux eux aussi subissent cette carence hormonale. Ils perdent en densité, deviennent plus secs. Certaines femmes souffrent aussi d'une perte de cheveux plus prononcée.

Enfin, gardez en mémoire que vos gestes beauté doivent s'inscrire dans une vraie routine d'hygiène de vie. Plus la peau est stimulée, mieux elle se régénère.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.