La beauté asiatique au service de votre teint

Chargement en cours
 Réputées pour leur exigence, les femmes asiatiques servent de baromètre à l'industrie cosmétique mondiale.

Réputées pour leur exigence, les femmes asiatiques servent de baromètre à l'industrie cosmétique mondiale.

1/2
© iStock, Dmytro Buianskyi
A lire aussi

Anthony Vincent

Les femmes asiatiques sont bien connues des forces de peau lisse. Au point qu'on leur doit la plupart des innovations beauté qui chamboulent l'industrie cosmétique actuelle.

BB Crème, CC crème et autres masques en tissu remplissent désormais les rayons des boutiques de cosmétiques françaises. Si bien qu'on en oublierait presque d'où viennent ses formules bien plus novatrices que nos traditionnelles produits de parapharmacie ultra-neutres ou soins de grandes maisons. C'est bien en Asie que l'industrie de la beauté occidentale puise la plupart de ses nouvelles idées. De ce côté là du globe, l'apparence tient une grande importance sociale, permettant la réussite sentimentale mais aussi professionnelle. En particulier la perfection du teint qui relève de la tradition.

La superposition avant tout

Ainsi, les femmes asiatiques s'avèrent les reines du "layering", cette pratique qui consiste à superposer des couches et des couches de soins, sans parler du maquillage. Six couches minimum constituent une routine tout à fait ordinaire pour la plupart d'entre elles. Cette surenchère s'explique par les critères esthétiques locaux : le teint se doit d'être uniforme, aussi clair et lumineux que l'ivoire, symbole de pureté. Une pâleur difficile à conserver sur ce continent très ensoleillé où les taches brunes peuvent vite moucheter l'épiderme. Au Japon, ce culte de la blancheur porte le nom de "bihaku" ("bi" signifiant "beauté" et haku, "blanc").

Un marché aussi exigeant qu'influent

Pour plaire à ce vaste marché, les marques rivalisent d'ingéniosité. Les Coréennes s'affirment en effet comme les premières consommatrices de cosmétiques au monde, en particulier ceux voués au teint. D'après un article du Madame Figaro daté du 25 septembre 2013, les soins de la peau représentent 63% du marché de la beauté en Asie. Une aubaine pour les marques qui s'adressent aux 650 millions de consommateurs ultra exigeants du continent (dont la moitié réside en Chine) et qui y lancent des produits, pour être sûres qu'ils correspondent aux plus fins connaisseurs, avant de les proposer au reste du monde. En clair, si vous réussissez en Corée du Sud, vous réussirez n'importe où en matière de beauté.

Par exemple, la BB Crème (comprenez Blemish Balm) a été inventée pour les Coréennes qui s'adonnent sans tabou à la chirurgie esthétique mais ont besoin d'une formule facile à appliquer pour calmer la peau échauffée par des injonctions et autres peelings, cacher les rougeurs et unifier le teint en un tour de bras. Testé et approuvé par les Coréennes et le reste de l'Asie depuis les années 2000, ce tube cosmétique débarque en Occident en 2011 et ringardise aussitôt notre bonne vieille crème teintée. Même topo pour la CC Crème (pour Colour Correction), les masques en tissu, les flotteurs de teint pensés comme des filtres Instagram en flacon, les fonds de teint "cushion" entre poudre compacte et formule liquide, et les masques à base d'eau gélifiée pour repulper la peau en une nuit. Bientôt chez votre marchand de beauté, près de chez vous.

 
0 commentaire - La beauté asiatique au service de votre teint
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]