Les 5 commandements de la coloration maison

Les 5 commandements de la coloration maison
Comment réussir seule et à coup sûr sa coloration ?
A lire aussi

Hélène Demarly

Vous souhaitez changer de couleur de cheveux sans passer par la case coiffeur ? C'est possible ! La coloration maison a beaucoup évolué et il n'est désormais pas compliqué d'obtenir un résultat digne d'un professionnel. Voici les cinq bons gestes à adopter pour la réussir.

Choisir la couleur adaptée

Commencez par déterminer votre couleur naturelle de cheveux. Si vous souhaitez un rendu naturel, il est conseillé de rester un ou deux tons en dessous ou au dessus de votre vraie couleur. Mais rien ne vous empêche de vous teindre en blond platine si vous le souhaitez ! Mieux vaut alors s'y prendre par étapes, pour éviter la catastrophe et ne pas trop abîmer vos cheveux. Sachez aussi qu'une coloration ne va jamais éclaircir puisqu'elle dépose de la couleur en plus. Choisissiez donc toujours un produit décolorant, si vous souhaitez une couleur plus claire. Coloration temporaire ou permanente ? Si vous hésitez, mieux vaut sans doute opter pour une coloration temporaire qui donnera de jolis reflets et qui s'estompera au fur et à mesure des shampoings pour disparaître totalement au bout de quelques mois. Quant au ton sur ton, il permet une couverture optimale des cheveux blanc mais ne change pas vraiment la couleur.

Ne pas colorer des cheveux abîmés

Si vous avez les cheveux très secs et fourchus, ce n'est pas la peine de tenter la coloration. Un cheveu sec a les écailles ouvertes et laissera s'infiltrer en profondeur le produit, abîmant encore un peu plus votre chevelure. La solution ? Resserrer les écailles ! Ce qui passe par s'offrir une bonne coupe chez le coiffeur pour couper les pointes, et à la maison, par une cure de bains d'huiles (à laisser poser plusieurs heures voire toute la nuit) et de masques pour redonner une seconde vie à votre crinière avant d'en changer la couleur.

Ne pas avoir les cheveux propres

Vous croyez qu'il est préférable de vous lavez les cheveux avant d'appliquer la couleur ? Surtout pas ! Il est même conseillé d'avoir les cheveux sales de la veille. La raison ? Le gras de vos cheveux va permettre au produit d'être mieux fixé et évitera de trop agresser votre cuir chevelu. C'est aussi une question de protection : lorsque vous lavez vos cheveux, les produits nettoyants contenus dans le shampoing enlèvent leur barrière naturelle, les agents chimiques de la coloration les abîment alors davantage.

Protéger ses vêtements et sa peau

Pour éviter les traces de colorant sur la peau, enduisez vos tempes, le contour de votre visage et votre nuque de crème hydratante. Utilisez obligatoirement des gants de protection pour ne pas vous tacher les mains (fournis avec). Surtout avant de commencer, lisez bien la notice explicative pour être certaine de ne pas commettre d'erreur.

En prendre soin

Une fois votre coloration faite, il va falloir l'entretenir ! Alors ne lésinez pas sur les soins pour cheveux colorés, évitez les produits contenant du silicone, qui empêchent le cheveu de respirer, et limitez au maximum l'usage du fer à lisser. Attention aussi à la piscine, la mer et le soleil, qui tout trois assèchent les cheveux et ternissent leur couleur, transformant un blond bébé en jaune poussin. Pensez donc à adopter une protection solaire en spray pour la plage et à vous rincer les cheveux pour ôter le chlore ou le sel après chaque baignade.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU