Tresses : comment enfin réussir à les faire soi-même

Chargement en cours
 Les tresses permettent des coiffures rapides, élégantes et très modernes... A condition de savoir comment s'y prendre.

Les tresses permettent des coiffures rapides, élégantes et très modernes... A condition de savoir comment s'y prendre.

1/2
© BestImage, Yuriy Shevtsov
A lire aussi

Laetitia Reboulleau

Les nattes classiques peuvent être considérées comme une coiffure, mais la tresse s'est cependant fait une belle place dans les coiffures modernes et stylées. Mais encore faut-il arriver à les réaliser soi-même. Voici la marche à suivre.

La tresse classique à trois brins

Pour apprendre à faire une tresse, quelle qu'elle soit, il est essentiel de commencer par les bases. Sélectionnez une mèche de cheveux, et divisez-là en trois. Prenez l'une des mèches des côtés, et croisez-la avec la mèche centrale pour la faire passer de l'autre côté. Répétez l'opération avec la mèche du côté opposé, et ainsi de suite. Au début, il vous faudra un peu de concentration pour ne pas vous emmêler les pinceaux, mais vous verrez : une fois que vous aurez le coup de main, vous le ferez sans plus y penser.

La tresse africaine

La tresse africaine est une tresse plaquée sur le crâne. Vous pouvez choisir d'en réaliser une seule, qui couvre toute la tête, ou bien d'en faire une multitude. Mais attention, plus les nattes sont petites, plus elles sont compliquées à faire. Pour débuter, vous pouvez donc commencer par en faire une de chaque côté de la tête.

Pour ce faire, sélectionnez une mèche sur l'avant du visage, et commencez à tresser. Puis, à chaque fois vous devrez rajouter une mèche prise sur le côté du brin que vous êtes en train de tresser : c'est ainsi que vous obtiendrez l'effet "plaqué" sur le crâne. Petite astuce : si vous voulez une tresse en relief, bien bombée, croisez vos mèches à l'envers. Au lieu de passer la mèche du côté par-dessus la mèche centrale, passez-la tout simplement par-dessous.

La tresse en épi

Un peu plus élaborée que la tresse classique, la tresse en épi (aussi appelée tresse égyptienne ou tresse en queue de poisson) demande un peu plus de technique. Pour la réaliser, séparer votre chevelure en deux parties. Puis, prenez une petite mèche à l'extérieur de l'une des parties, et ramenez-là dans la partie opposée. À chaque fois, le brin en question doit devenir partie intégrante du côté où vous l'avez ramenée. Continuez ainsi jusqu'à la fin.

Petits conseils : attachez vos cheveux en une queue-de-cheval pour commencer, cela vous fournira une base plus facile à tresser. Par ailleurs, ne vous souciez pas de la taille des mèches : une tresse en épi un peu déconstruite aura un aspect plus naturel, moins sage, plus romantique en somme.

Le chignon tressé

Pour apporter une touche d'originalité à un chignon, rien de tel que de le mixer avec une tresse. Pour ce faire, c'est simple, vous avez deux options. Si vous avez les cheveux longs, réalisez une tresse classique. Puis, enroulez-la sur elle-même, et fixez le tout avec des épingles. Si vous avez les cheveux au niveau des épaules, réalisez plutôt trois ou quatre nattes, que vous enroulerez ensuite sur elles-mêmes jusqu'à la base du crâne, avant de les fixer. Vous voilà avec un chignon original, réalisé en quelques minutes chrono : les tresses n'auront alors plus de secrets pour vous !

 
0 commentaire - Tresses : comment enfin réussir à les faire soi-même
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]