Autobronzant naturel : comment faire ?

Autobronzant naturel : comment faire ?
L'autobronzant naturel est une astuce idéale pour éviter le teint pâle dès les premiers beaux jours.
A lire aussi

Marine Cournede

C'est le printemps, la saison où shorts et jupes refont progressivement leur entrée dans notre dressing. Problème... c'est également la période critique où notre teint diaphane, confortablement dissimulé tout l'hiver, se dévoile dès que l'on passe la barre des 20 degrés. La solution ? L'autobronzant naturel.

L'arrivée des beaux jours rime souvent avec bras et gambettes exposés en toute impunité. Seulement voilà : le teint désespérément pâle est parfois jugé inesthétique par certains, au point d'en devenir un complexe. Et généralement, ces mêmes teints pâles ne sont pas de ceux qui brunissent dès le premier jour d'exposition. Alors pour une transition tout en douceur, pourquoi ne pas essayer un autobronzant naturel ? Contrairement aux sempiternels autobronzants en tube qui laissent des traces et qui contiennent parfois des produits chimiques, l'autobronzant naturel a l'avantage de respecter la peau et de laisser un rendu subtilement hâlé.

Le produit miracle : L'huile de carotte

L'huile de carotte est riche en bêta carotène, un dérivé de la vitamine A. Agissant comme un pigment naturel, elle joue un rôle dans l'activation de la synthèse de la mélanine. Ainsi, elle prépare la peau au soleil tout en renforçant ses fonctions protectrices naturelles et donne un hâle abricoté à l'épiderme.

Pour l'intégrer à votre routine beauté, rien de plus simple : chauffez 3 gouttes d'huile dans vos mains et massez avec votre crème matin et soir. Comme il s'agit d'une huile non comédogène, les peaux à problèmes n'ont pas d'inquiétude à avoir.

Obtenir un teint lumineux tout en respectant la peau, voilà la raison pour laquelle l'autobronzant naturel s'annonce comme votre meilleur allié du printemps !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU