Beauté : qu'est-ce que le "glam-shaming" ?

Beauté : qu'est-ce que le "glam-shaming" ?
Le glam-shaming consiste à critiquer une femme pour sa façon de se maquiller ou de se coiffer, en particulier en public.

Anthony Vincent

Une candidate de télé-réalité américaine vient de mettre un mot sur le fait d'être critiquée pour avoir osé se (re)maquiller en public.

Peut-être en avez-vous été victime. Ou juste témoin. Il s'agit d'une scène malheureusement ordinaire : une femme se (re)maquille ou se (re)coiffe en public, dans les transports en commun par exemple, et reçoit des regards réprobateurs, voire des remarques de personnes indignées par cette remise en beauté. Moins anodin qu'il n'y paraît, ce phénomène insidieux porte désormais un nom. Marikh, candidate de la version américaine du Bachelor, a rétorqué à une autre candidate qui se moquait d'elle d'avoir osé se recoiffer à travers le reflet d'une boussole lors d'une épreuve du jeu télévisé diffusé le 22 janvier 2018 : "Tout comme les gens qui pratiquent le slut-shaming et le body-shaming, toi tu me glam-shames !"

Sexisme ordinaire ?

D'après cette analogie, le glam-shaming consisterait donc à désapprouver quelqu'un se refaisant une beauté en public, tout comme certains se permettent de critiquer ouvertement une femme pour sa tenue vestimentaire jugée trop aguicheuse (slut-shaming) ou sur la façon qu'elle a de s'occuper de son corps (body-shaming). Or, l'apparence d'une femme n'appartient qu'à elle-même, et il serait sexiste de lui dicter comment se maquiller s'habiller, ou se nourrir.

Le 10 mai 2015, la youtubeuse beauté NikkiTutorials dénonçait le "makeup shaming" que les femmes qui se maquillent beaucoup reçoivent. Le mouvement "The power of makeup" sur les réseaux sociaux, invitant les femmes à ne se maquiller que la moitié du visage pour prouver leurs prouesses cosmétiques, était lancé afin de revendiquer le droit à la beauté sous toutes ses formes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.