Beauty matching : quand la chirurgie esthétique se vit en couple

Beauty matching : quand la chirurgie esthétique se vit en couple
Le Beauty Matching est la nouvelle tendance pour certains couples en matière de chirurgie esthétique.

Azza Kamaria

Selon une étude menée par le média américain spécialiste de la beauté Allure, la chirurgie esthétique en couple serait de plus en plus répandue.

Ces dernières années, une tendance a explosé, celle du Beauty Matching, soit le concept d'avoir recours à la chirurgie esthétique à deux. Le magazine américain Allure s'est penché sur ces nouvelles demandes que les chirurgiens esthétiques du monde entier reçoivent. Julius Few, professeur de chirurgie esthétique à la Pritzker School de l'université de Chicago explique : "J'ai des couples qui viennent me consulter juste avant leur mariage, après que leurs enfants partent pour l'université et pendant toutes les étapes entre ces deux-là".

L'envie d'être semblables

Si l'initiative ne vient pas des deux partenaires en même temps, souvent, c'est l'un d'entre eux qui inspire l'autre à passer le cap de la chirurgie esthétique. "Soit ils constatent le résultat sur leur époux et réalisent ce qu'ils peuvent changer sur eux-mêmes et ça les motive. Soit l'une des deux personnes prend la décision et en parle à son conjoint. Une telle décision naît d'un échange d'idées", raconte Alan Matarasso, président de la société américaine des chirurgiens plastiques. Les procédures les plus populaires seraient celles en rapport avec le vieillissement. Les injections de Botox, d'acide hyaluronique, et la Cryolipolyse (minceur par le froid) cartonnent même si, souvent, certains s'offrent une petite liposuccion avant un grand événement tel qu'un mariage ou un anniversaire.

Pour certains des couples concernés par ce phénomène, il s'agit surtout d'une interprétation peut-être un peu trop littérale de l'expression "qui se ressemble s'assemble". Ceux-là, optent pour la chirurgie dans le but d'avoir une apparence similaire. Flatteur ou étrange ? Telle est la question.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU