#Bodylove : la campagne qui aide les femmes à accepter leur corps

#Bodylove : la campagne qui aide les femmes à accepter leur corps
#Bodylove : la campagne qui aide les femmes à accepter leur corps
A lire aussi

Hélène Demarly

Lancée par la photographe et mannequin grande taille Silvana Denker, #Bodylove célèbre le corps des femmes dans toute sa diversité, pour montrer que "chaque individu est beau comme il est".

S'érigeant contre les diktats de la beauté, Silvana prend des photos de femmes (mais aussi de quelques hommes), de toute taille et de tout âge, en sous-vêtements dans les rues de plusieurs villes comme Hambourg et Berlin. Sur le ventre de chaque personne est dessiné une lettre pour recréer le mot "body love" (amour du corps en français). Dans son communiqué, la jeune femme explique vouloir "exposer les vrais gens, de tout âge, de tout genre, de différentes taille, avec ou sans tatouages, avec ou sans handicap, juste comme ils sont".

"L'imperfection est le nouveau parfait"

La mannequin "plus size" espère ainsi créer un mouvement de tolérance envers les femmes et les hommes qui ne se reconnaissent pas dans "la photo dont les médias font la promotion", et leur apporter un peu plus de confiance en eux, "surtout sur les réseaux sociaux où chacun peut être victime d'attaques sur son physique". Son message est clair : "essayer de s'aimer les uns les autres et de s'accepter juste comme nous sommes et arrêter d'être intimidé par les stéréotypes véhiculées par les médias.", et qu'elle résume par ce slogan "L'imperfection est le nouveau parfait".

Un phénomène viral qui prend de l'ampleur

Les premières photos postées depuis le compte Instagram de Silvana avec le #Bodylove ont eu le droit à un très bon accueil, et pas seulement en Allemagne, mais aussi dans d'autres pays européens, et même jusqu'en Chine et au Mexique.

Après avoir déjà reçu un grand nombre de messages de remerciements via les réseaux sociaux, Silvana tente maintenant de faire prendre à #Bodylove une dimension internationale et essaye de trouver des sponsors. Pour le moment, elle n'a pris des photos qu'en Allemagne, mais planifie déjà de visiter d'autres pays et d'autres villes dont Paris, Vienne et Amsterdam.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU