Bronzage : stop aux idées reçues

Bronzage : stop aux idées reçues
Ce n'est pas parce que votre peau est bronzée qu'elle est immunisée face aux méfaits du soleil.

Anthony Vincent

Vous choisissez une crème solaire à indice bas en croyant que cela vous permettra de bronzer plus vite ? Vous pensez pouvoir vous dispenser de crème, étant déjà bronzée ? Vous vous croyez à l'abri sous un parasol ? Voici de quoi vous détromper.

Plus l'indice de crème solaire est élevé, moins on bronze : faux

Choisir un indice de protection (SPF) élevé permet seulement de protéger la peau d'une partie des rayons nocifs du soleil. Trompeur, le terme d'"écran total" est d'ailleurs interdit en Europe depuis 2006. Même avec un indice 50 ou plus, vous pouvez donc bronzer, puisqu'une part des rayonnements solaires atteindra votre peau et activera sa mélanine.

Une fois bronzée, plus besoin de se protéger : faux

Certes, vous aurez moins de chance de prendre un coup de soleil une fois que vous aurez atteint un délicieux bronzage doré, voire caramel. Mais votre peau reste tout de même sensible à d'autres méfaits liés à l'exposition, tels que le vieillissement prématuré, l'apparition de taches brunes et, pire encore, le développement d'un cancer de la peau. Halée ne veut pas dire immunisée !

On ne bronze pas sous un parasol, à l'ombre ou en terrasse : faux

Ce n'est pas parce que vous êtes sous l'ombre d'un parasol, d'une terrasse ou de nuages, et que vous n'avez pas l'impression que votre peau chauffe, que vous êtes dispensée de protection solaire. Par effet de réverbération, les rayons UV rebondissent contre le sol et les murs, atteignant ainsi votre peau. Celle-ci doit donc être protégée afin d'éviter tout désagrément.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.