Carla Bruni "n'aime pas les rides"

Carla Bruni "n'aime pas les rides"
Carla Bruni-Sarkozy au défilé Jean-Paul Gaultier automne-hiver 2017/2018 à Paris, le 5 juillet 2017.

Justine Fiordelli

En décembre 2017, Carla Bruni-Sarkozy fêtera ses 50 ans. S'il lui reste encore quelques mois devant elle avant de franchir le cap, elle redoute déjà son anniversaire, comme elle l'a expliqué à l'occasion d'une interview accordée à Io Donna.

Dans le journal italien, l'ex-première dame passe aux aveux. "Avoir 50 ans, ce n'est pas amusant", dit-elle, avant de poursuivre : "C'est un déséquilibre comme celui de l'adolescence : des changement hormonaux, on est plus fragile physiquement et émotionnellement." Si elle confie ne pas "aimer les rides", elle "préfère (toutefois) vieillir que d'avoir un visage bizarre". Si elle est aujourd'hui contre la chirurgie esthétique, Carla Bruni-Sarkozy assume sans fard y avoir eu recours quand elle était une jeune mannequin : "Je me suis fait refaire le nez à 16 ans. Point."

Pas de soleil pour madame Bruni-Sarkozy

Les années passent et pourtant, la chanteuse ne semble pas prendre une seule ride. Son secret ? "Pour ma peau, j'ai fait du laser et je ne m'expose pas au soleil", raconte-t-elle. Et de préciser : "Je fais de la gym, j'essaie de ne pas fumer, de ne pas boire, ne pas trop manger... En gros, l'ennui !"

Maman d'une petite Giulia, née de ses amours avec Nicolas Sarkozy, elle s'impose un rythme de vie sain, réglé dans les moindres détails : "Je me lève à 9 heures, je fais du sport, les choses du quotidien. Je m'occupe beaucoup de mes enfants (...) Le soir, je suis avec mon homme, je vois des amis ou je vais au cinéma. Quand ils sont tous couchés, c'est l'heure de la musique, j'en joue jusqu'à 3 heures du matin."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU