Ces erreurs que l'on commet toutes en se séchant les cheveux

Ces erreurs que l'on commet toutes en se séchant les cheveux
Pensez à régler votre sèche-cheveux sur une chaleur et une vitesse moyenne pour éviter d'abîmer votre chevelure.

Anthony Vincent

Parce que vous êtes pressée, vous sortez les cheveux mouillés ou réglez la chaleur de votre sèche-cheveux à fond ? Ou pire, vous les essorez en vitesse dans une serviette ? Si ces gestes semblent anodins, ils fragilisent un peu plus au quotidien votre chevelure, assurant un résultat terne, mousseux, voire des casses.

Sortir les cheveux mouillés

Votre mère vous l'a pourtant répété quand vous étiez enfant, de peur que vous n'attrapiez froid. Pourtant vous continuez de sortir avec les cheveux mouillés. En plus de risquer un rhume, cela fragilise vos cheveux dont les écailles restent ouvertes tant qu'ils sont humides. Ils attrapent alors toute la pollution environnante et s'abîment. Mieux vaut donc les sécher à la maison.

Frictionner les cheveux dans une serviette

Pressée, vous frictionnez votre chevelure avec une serviette ? Cela soulève et désolidarise les écailles du cheveu, et accélère sa casse. Tamponnez-les plutôt avec une serviette en microfibres ultra absorbante, avant de passer au sèche-cheveux.

Pousser la chaleur et le souffle du sèche-cheveux à fond

Carrément en retard, vous poussez la chaleur et la vitesse du sèche-cheveux à fond pour gagner du temps ? Certes, mais vous brûlez votre cuir chevelu au passage, lequel va en ressortir profondément sensibilisé, et votre cheveu desséché n'en sera que plus mousseux. Redoublez plutôt d'efforts avec votre serviette pour absorber le plus d'humidité, avant d'utiliser votre sèche-cheveux à puissance moyenne. Finissez même par un coup sur "Froid" pour un fini brillant, garanti sans frisottis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU