Charlotte Gainsbourg a renoncé à se refaire le nez grâce à son père

Charlotte Gainsbourg a renoncé à se refaire le nez grâce à son père
Charlotte Gainsbourg au photocall du film "Samba" à San Sebastian, le 27 septembre 2014.
A lire aussi

Hélène Demarly

Interviewée par le magazine américain The Cut, l'actrice est revenue sur son plus gros complexe de jeunesse : son nez. Voulant céder à la chirurgie esthétique, c'est son père, Serge Gainsbourg, qui l'en a dissuadée.

Charlotte Gainsbourg le dit : "Je suis pleine de défauts !" L'icône française évoque notamment son nez, qu'elle "détestai(t)" étant jeune. Un nez qui lui faisait "tellement honte", qu'elle avait souhaité le refaire en cédant à la chirurgie esthétique. Celui qui l'en a dissuadé ? Son père, qui "disait toujours qu'un grand nez, c'est ce qui donne du caractère". "Il m'a dit que ça serait la pire erreur et que Juliette Gréco avait à l'époque un merveilleux grand nez, mais qu'elle avait fait de la chirurgie et ce n'était plus elle après. Ce n'était plus la même personnalité. Alors bien, un grand nez", raconte t-elle en riant à The Cut, le site Internet féminin du célèbre New York Magazine.

Charlotte Gainsbourg était le "vilain petit canard"

"Les gens avaient l'habitude de dire 'Oh Charlotte. Elle est si drôle'. Donc j'avais plus ou moins compris que mes qualités n'étaient pas physiques (...) Mais aujourd'hui je regarde des photos de moi plus jeune, et je vois que j'étais jolie", confie la fille de Jane Birkin, qui se considérait alors comme "le vilain petit canard" de la famille.

Malgré tout, elle explique avoir "réussi à faire la paix" avec son "visage imparfait". Adepte du naturel, elle raconte qu'elle apprend aujourd'hui à Alice, sa fille de 15 ans, à "s'accepter elle-même. Même si c'est toujours difficile à cet âge où l'on ne veut pas être soi-même".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU