Cold cream : la crème à adopter en hiver

Cold cream : la crème à adopter en hiver
Avec l'hiver, la peau est sujette aux tiraillements et à la déshydratation.

Hélène Demarly

Cette crème spéciale grand froid est un allié de la peau depuis plusieurs siècles. Mais à quoi sert-elle exactement ?

Grâce à ses actifs nutritifs, la cold cream est parmi les solutions les plus efficaces en cas de peau déshydratée et inconfortable. Elle permet de créer une barrière protectrice à la surface de l'épiderme, le protégeant des agressions extérieures : vent, chauffage, froid.

D'où vient la cold cream ?

Si les tubes de cold cream se multiplient désormais dans les rayons des parapharmacies quand arrivent les premiers frimas de l'hiver, la création de ce soin ultra-nourrissant est très ancienne. Elle est attribuée au médecin grec Claude Galien, au IIe siècle. La cold cream était alors composée d'huile d'olive, de cire d'abeille et d'eau infusée de plantes aromatiques. Reconnue depuis des siècles pour ses vertus apaisantes, elle se compose encore aujourd'hui d'eau, de cire et d'un corps gras. Un trio gagnant qui permet d'apaiser et de protéger la peau.

La cold cream : pour qui ?

Si elle convient à toutes les peaux souffrants de problèmes de sécheresse, mieux vaut, si la vôtre est plutôt à tendance grasse ou mixte, ne l'utiliser que localement sur les zones les plus sèches.

Quant aux peaux sèches ou sensibles, elles peuvent s'en servir sans problème soir et matin. Le plus souvent prévue pour le visage, la cold cream peut aussi s'appliquer sur les parties les plus sèches de votre corps comme les mains, les coudes ou encore les lèvres. Pour vous en procurer, tournez-vous vers des marques comme Avène, La Roche-Posay, Vichy ou encore Weleda.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU